vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > LA PASTORALE DANS

LA PASTORALE DANS LE "CHAMPS DU PRÊTRE"

Installé le Mercredi 26 Septembre 2012 comme administrateur paroissial de cette presqu’île très enclavée de la vallée de l’Ouémé, l’abbé Philippe HANTO a compris que la richesse de cette localité se trouve dans l’agriculture. par ailleurs, la paroisse saint Antoine de Padoue dispose d’un vaste domaine exploitable pour multiples cultures. Aussi le nouvel pasteur a-t-il sollicité les bras valides de la paroisses pour mettre en valeur ne serait-ce qu’une partie de ce domaine. la réponse ne s’est pas fait attendre. Les fidèles de Dèkin ont généreusement répondu à son appel. Et Plusieurs sont venus défricher « le champ du prêtre », pour emprunter leur propre expression.

Cette portion est réservée à la culture du manioc. Des cultures vivrières comme le piment, la tomate, la patate douce et différents autres légumes et cultures y trouveront aussi place. consolide, Seigneur l’ouvrage de nos mains et nos petites entreprises de prise en charge.

Père Philippe HANTO