jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > LA SAINTE MESSE (...)

LA SAINTE MESSE PAPLE

Ce dimanche 20 novembre 2011 en la Solennité du Christ-Roi de l’Univers, le Pape Benoît XVI, devant des milliers de fidèles, au stade de l’amitié de Cotonou, a célébré l’Eucharistie, marquant la fin de son séjour en Afrique.

La troisième et la dernière journée de la visite du Saint père au bénin est marquée par la Sainte Messe au stade de l’amitié de Cotonou que lui-même, en sa qualité du successeur de l’Apôtre Pierre a soigneusement présidée. Personne n’a voulu se faire compter l’histoire.

Ils sont venus, du nord, du sud, de l’est et de l’ouest, du Bénin et des autres pays de la sous région pour participer à cette messe papale.

Des prêtres, des religieux et religieuse de toutes les congrégations, des laïcs, des musulmans et des fidèles des autres confessions religieuses, même les adeptes des religions endogènes étaient tous au rendez-vous pour bénéficier de la bénédiction de Dieu par la personne du Souverain Pontife le Pape Benoît XVI.

La ferveur spirituelle était à son paroxysme. Avant la messe, des acclamations, des chants, des interjections, des danses exprimaient la joie sans mesure des milliers de personnes à l’intérieure comme à l’extérieure du stade.

Un peu partout, devant les écrans géants positionnés pour la circonstance, il y avait du monde.

Le chef de l’Etat et son épouse, les membres du gouvernement, les anciens chefs d’Etats, les autorités des grandes institutions étaient tous présents et à l’heure.

A son arrivée le Pape a fait le tour du stade pour saluer la foule qui répond sous les ovations.

Une procession majestueuse a ouvert l’Eucharistie. La célébration s’est déroulée très simplement avec une densité spirituelle extraordinaire.

Une homélie collée à l’Evangile du jour et dans un langage simple invitait le Bénin et toute l’Afrique à l’Espérance et au service des laissés pour compte : les malades, les prisonnier, les sans logis, les dépouillés, les affamés. Peu avant la fin de la messe, le Saint Père a remis à chaque délégué de la conférence épiscopale de l’Afrique l’Exhortation Post-Synodale. Avec la bénédiction papale, toute l’Afrique est envoyée en mission au service de la réconciliation, de la Justice et de la Paix afin que chaque africain soit le sel de la terre et la lumière du monde.

AFRIQUE, LÈVE-TOI

Père Georges Willibrord GAYET