dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > LE MESSAGE DU PAPE

LE MESSAGE DU PAPE A LA MESSE D’INAUGURATION DE SON PONTIFICAT

Le Pape François : " Soyez des gardiens des dons de Dieu "

"La vocation à protéger ne concerne pas seulement les chrétiens", et "c’est François d’Assise qui a enseigné "à avoir du respect pour toute créature, pour l’environnement". Dans l’homélie de la messe d’inauguration de son pontificat, le Pape François nous invite tous "à avoir du respect pour tous, pour chaque personne, spécialement les enfants, les personnes âgées, tous ceux qui sont les plus fragiles et qui souvent se trouvent à la périphérie de notre coeur". "Protéger toues les situations humaines, en tant que parents, époux, amis, dans la confiance, dans le respect et le bien".

Le Pape François a ensuite souligné que dans l’exercice de son service, le Pape regarde vers celui qui est "humble, concret", cette figure de Saint Joseph dont c’est ce mardi la solennité, et comme lui le Pape ouvre les bras à l’humanité entière, en se rappelant que le jugement dernier sera sur la charité : celui qui a faim, soif, est étranger, nu, malade, en prison. Seul celui qui est au service avec amour, a ajouté le Pape, sait protéger ". La messe d’inauguration avait débuté par un tour du Pape François au milieu de la foule Place Saint-Pierre, en papamobile découverte, des milliers de personnes acclamant le nouveau Pape.

Vêtu seulement de sa soutane blanche et d’une pèlerine de même couleur, le premier pape venu des Amériques est apparu à bord d’une jeep entièrement ouverte pour un long tour sur la Place Saint-Pierre, au son de trompettes triomphales.Très souriant et debout dans son véhicule, il a salué la foule, plus de 150 000 personnes qui l’acclamaient sous un grand soleil avec des drapeaux de tous les pays, levant même parfois le pouce en signe de connivence ou embrassant des bébés. Il est même descendu de son véhicule pour caresser le visage d’un handicapé alité.

Le Pape a prié sur la tombe de Saint Pierre

Après ce tour sur la Place Saint-Pierre, le Pape a rejoint la Basilique Saint Pierre, et dans la crypte il a prié devant la tombe de Saint Pierre puis est ressorti pour la messe, précédé de ses 180 cocélébrants : cardinaux, patriarches, archevêques.

Pallium et anneau papal, le pape François a reçu alors les emblèmes marquant le début officiel de son pontificat. Il était 9 heures 45 lorsque le doyen du collège cardinalice Angelo Sodano a remis au nouveau pontife, le pallium et l’anneau du pêcheur, choisi en argent doré et non en or par souci d’humilité. La messe a commencé juste après la litanie des Saints et le salut de six cardinaux, représentant le collège cardinalice, que le pape recevait avec chaleur, leur donnant parfois une légère accolade.

La cérémonie était à la fois solennelle et simple surtout avec la tenue plutôt austère du pape : pendant la procession depuis la tombe de Saint Pierre à l’intérieur de la Basilique vers le parvis, il portait sur sa soutane blanche une chasuble beige frappée d’une fine croix noire à dorures et une mitre, tenue qui contrastait avec les vêtements d’apparat de la dizaine de patriarches des églises orientales qui l’accompagnaient. Le Pape a concélébré avec près de 200 prélats, patriarches et prêtres. Parmi eux les supérieurs généraux des jésuites et des franciscains. Jorge Bergoglio est le premier pape jésuite et a choisi le nom du fondateur des franciscains, Saint François d’Assise. Plus de 30 chefs d’Etat étaient assis aux premiers rangs du parvis de la Place Saint-Pierre.

L’homélie du Pape François en intégralité