mercredi 23 août 2017



A c t u a l i t é s
mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > Synode sur la famill > ‘La voilà encore…’

‘La voilà encore…’

Un pasteur protestant d’Ecosse avait dans sa paroisse plusieurs familles irlandaises catholiques, très ferventes. Il en était fort ennuyé, fervent lui-même dans sa religion et essayait de combattre leurs ‘croyances’ de diverses façons.

Un jour il rencontre une fillette d’environ 8 ans sur son chemin et après avoir causé gentiment avec elle lui demande si elle sait ses prières. La petite récite d’abord le Notre Père et le Pasteur la félicite. ‘En sais-tu d’autres ?’ Et l’enfant, toute heureuse, commence le Je vous salue Marie, mais le Pasteur l’arrête : « on ne peut pas prier une femme, on ne peut prier que le Bon Dieu ».

Alors l’enfant commence le Je crois en Dieu, mais arrivée à ‘est né de la Vierge Marie’, elle soupire : « La voilà encore… que faire ? ». Le Pasteur avoua plus tard avoir été suffoqué par cette réflexion de la petite Irlandaise. Après l’avoir remerciée, il rentra chez lui bouleversé : ‘La voilà encore’… ; il avait tant de fois récité son Credo sans y prendre garde ! La voilà au centre de notre foi chrétienne.

Devenu prêtre plus tard, il raconta lui-même cette anecdote qui fut à l’origine de sa conversion à la foi catholique.

Récit du Père Sineux

Rapporté par Frère Albert Pfleger

Dans Fioretti de la Vierge Marie, Ephèse Diffusion, p. 20-21