mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Le Doyenné de Sakété

Le Doyenné de Sakété au rythme de l’Année de la Foi

Suite aux recommandations du Pape émérite, Benoît XVI qui a promulgué une année de foi, afin de permettre aux fidèles de réfléchir sur leur vie de foi, les fidèles du doyenné de Sakété se sont retrouvés pour une célébration. Un triduum de prière avait eu lieu dans chaque paroisse du doyenné du mardi 16 au jeudi 18 Avril. Le vendredi 19 fut le jour du grand rassemblement. Agents pastoraux et fidèles étaient là, à la paroisse doyenne de Sakété.

JPEG - 47.9 ko
Les prêtres du Doyenné de Sakété

Tout a commencé par le mot d’accueil du Curé doyen, le Père Emile OKPEÏFA suivi d’une causerie sur la foi et l’Eucharistie qu’il assura lui-même. En s’appuyant sur les lignes de l’exhortation apostolique Porta Fidei, il a montré la nécessité pour tout chrétien de retourner aux sources de la foi catholique.

L’Eucharistie est le centre et le sommet de la vie de l’Eglise a-t-il affirmé. Cette causerie fut suivie de la messe présidée par le Père Timothée LAÏLO. L’évangile retenu pour la circonstance était l’intégralité du discours de Jésus sur le pain de vie. Le Père Timothée a confié à l’assemblée que l’Eucharistie est une chance pour nous, les catholiques et tout chrétien devrait y trouver sa force. Après la messe, place était faite aux prières de dévotions : adoration, louange, chapelet, chemin de croix et confession selon une programmation. Ceci devait durer jusqu’à l’aube du samedi où les prêtres et religieuses prièrent les laudes.

A 9h30, s’ébranla la procession au rythme de la chorale Adjogan pour la messe présidée par le Curé d’Ikpinlè. L’homélie fut assurée par le Père DJOSSOU Thaddée. Commentant le passage de l’envoi en mission des apôtres, après la résurrection, ce dernier fit remarquer dans son adresse que la vie de foi n’est pas synonyme de passivité. Le chrétien est un homme en mouvement pour témoigner de sa foi où qu’il se trouve. Un cachet spécial de cette messe est le renouvellement des promesses baptismales suivi de l’aspersion.

Après la communion au Corps du Christ, les fidèles ont manifesté leur joie par un long moment d’action de grâce. Le Curé doyen remercia enfin tous pour la participation et invita l’assemblée à remplir les conditions pour bénéficier des indulgences liées à cette année de la foi. Après les agapes fraternelles, chacun reprit la route de sa paroisse, renouvelée par la foi de l’Eglise Catholique.

Louis KINTONOU, stagiaire à la paroisse Cœur Immaculé de Marie Ita Djèbou