dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Robert cardinal (...)

Robert cardinal SARAH en visite à Porto-Novo

Spécial hôte de l’Église du Bénin parce qu’invité par la Conférence Épiscopale du Bénin (CEB) pour présider la 61ème édition du pèlerinage annuel de Dassa Zoumè, le cardinal Robert Sarah a visité le diocèse de Porto-Novo le jeudi 20 août 2015.

« L’unique chemin, c’est Jésus »

« Cher chrétien, nous avons une maman que Jésus nous a donnée au pied de la croix, Marie. Puisqu’elle est notre Mère, nous devons l’accueillir dans nos maisons car c’est elle qui nous apprend le mieux à aimer Jésus ».

C’est ainsi que s’ouvraient, aux pieds de la Vierge Marie à Maria Tokpa, les premières exhortations du Cardinal Robert SARAH en visite dans le diocèse de Porto-Novo, le jeudi 20 août 2015.

Arrivé aux abords de 16h, le cardinal fut accueilli au sanctuaire marial de Maria Tokpa par Mgr Jean Benoît GNAMBODE, administrateur apostolique du diocèse, accompagné de certains prêtres et une haie de fidèles chantant avec effusion les louanges de Marie. Cette première étape de sa visite a été marquée par une courte méditation à la chapelle d’adoration perpétuelle, la visite du mémorial de Maria Tokpa où le Père Albert HOUSINOU, chapelain du sanctuaire, a rappelé l’historique des lieux et les travaux en cours pour faire de Maria Tokpa une véritable oasis de prière et de rencontre avec Marie. S’en sont suivies la prière de consécration du diocèse à Marie et une exhortation dans laquelle le Cardinal a insisté sur le rôle privilégié de Marie dans la connaissance de Jésus. Ses propos n’ont pas manqué de pieux avertissements : « Le monde nous propose plusieurs chemins, mais l’unique chemin c’est Jésus ».

Après la bénédiction donnée à l’assemblée, le Cardinal fut conduit à la Cathédrale Notre Dame de l’Immaculée Conception pour présider les vêpres solennelles chantées par la maîtrise de la cathédrale. Dans une petite méditation faite de la Parole de Dieu tirée de Colossiens 1, 23, le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a montré la foi comme l’indispensable chemin pour rencontrer Jésus et ainsi persévérer dans la vie. « Aujourd’hui, affirmait-il, le monde, et plus particulièrement l’occident, oublie Dieu parce qu’il a trop d’argent et trop de plaisir. Les africains n’ont rien, ils sont pauvres mais ils ont tout parce qu’ils ont Dieu ».

Les nombreux fidèles présents à la cathédrale étaient sans doute très émus d’entendre le cardinal exprimer avec profondeur les vérités de notre foi : « Le Christ est mort pour chacun. Tant que nous ne sommes pas convaincus de cela, rien ne change dans notre vie. Tant que nous n’avons pas rencontré Jésus, nous ne pouvons pas persévérer ». Les propos de bienvenu de Mgr Jean-Benoît GNAMBODE n’ont pas occulté cette joie manifeste des fidèles chrétiens à la visite du cardinal. Ce fut l’occasion pour lui de renouveler la détermination de tout le diocèse à marcher ensemble comme fils et filles d’un même Père.

Ulrich Thomas MEVODJO,

Stagiaire à la Cellule de Communication de la CEB