jeudi 19 octobre 2017



A c t u a l i t é s
lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)


En vrac !
mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Le pape François (...)

Le pape François reçoit les responseils du Conseil oecuménique des Eglises

Le pape François a reçu au Vatican la présidente du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (COE) Agnes Abuom et le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, rapporte le site du COE, le 24 août 2017. Une rencontre organisée par le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens.

Il a été question, indique la même source, de « l’importance vitale de l’unité chrétienne pour insuffler un véritable sens de la justice dans les enjeux du monde actuel ».

Du point de vue de l’unité, « la rencontre a également porté sur les moyens de resserrer les liens au sein du mouvement œcuménique unique », ajoute le COE.« Nous sommes très reconnaissants de cette rencontre fructueuse et très constructive avec le pape François aujourd’hui, s’est réjoui le pasteur Tveit. Nous vivons à une époque où le dessein et les objectifs du mouvement œcuménique sont très pertinents. »

Selon lui, la situation actuelle rend nécessaire une nouvelle quête d’unité : « Par les multiples aspects de son travail, le COE contribue à l’unité de l’Église, et l’unité que le COE est capable d’exprimer contribue à son tour à l’unité de l’humanité. »

« Dans les communautés constitutives du COE et ailleurs, comme au sein de l’Église catholique romaine, on observe une volonté de rechercher un témoignage unifié et un service commun pour celles et ceux qui ont besoin que nous unissions nos programmes et nos ressources au service des personnes qui ont le plus besoin d’attention, a ajouté le pasteur Tveit. Nous avons la même vision du rôle du mouvement œcuménique et des besoins des Églises dans un monde divisé et fragile. »

« L’unité de l’Église et l’unité de l’humanité sont liées, a souligné Mme Abuom. Les entreprises œcuméniques ne peuvent réussir sans une profonde compréhension de ce que signifie une vie en commun dans le corps du Christ, dans l’amour du Christ. Nous travaillons, nous cheminons et nous prions ensemble. »

« Les nombreuses manifestations de la polarisation, les écarts qui se sont creusés entre les riches et les pauvres, l’extrémisme et la violence, les inquiétudes relatives à l’avenir de la planète Terre et le déni de responsabilité concernant notre maison et notre futur communs créent un appel constant à faire valoir ce que nous défendons », a-t-elle précisé.

Pour ce qui est du rôle « crucial » des responsables religieux pour trouver des solutions aux conflits du monde, Mme Abuom et le pasteur Tveit ont également évoqué les problématiques des changements climatiques et de la justice économique comme étant des axes majeurs du Pèlerinage de justice et de paix, ajoute le COE.

« L’avenir de l’humanité est menacé ; les plus pauvres d’entre nous en ressentent déjà les pires conséquences. Nous vous encourageons, l’Église catholique romaine et vous, à être avec nous pour susciter une véritable transformation des esprits, des cœurs et des priorités », a invité le pasteur Tveit.

La rencontre avec le pape François a comporté une prière commune pour l’unité, la paix et la réconciliation. L’audience s’est achevée sur un souhait collectif d’étudier les possibilités de rencontre en 2018, précise la même source.

Une réunion spéciale s’est tenue avec le cardinal Kurt Koch, président du dicastère organisateur, au sujet du groupe mixte de travail de l’Église catholique et du COE.

Le pasteur Tveit a remis au cardinal Koch le document Growth in Agreement IV : International Dialogue Texts and Agreed Statements, 2005 – 2013 du COE, qui résume l’histoire œcuménique des dix dernières années.

La délégation du COE a également rencontré Mme Flaminia Giovanelli – nommée en juillet dernier sous-secrétaire du dicastère pour le Service du développement humain intégral – « pour une discussion sur la justice climatique et la COP23 à Bonn, les armes nucléaires, une consultation sur la migration et la xénophobie prévue en décembre et les initiatives de consolidation de la paix ».

Mercredi 23 août, Mme Abuom et le pasteur Tveit se sont égalment rendus au siège de la communauté de Sant’Egidio : « Nous avons rencontré quatre jeunes hommes à Rome qui sont arrivés en Italie en tant que réfugiés après un dangereux périple sur la mer Méditerranée, a rapporté le pasteur Tveit. Deux chrétiens et deux musulmans. Grâce aux programmes de Sant’Egidio, ils ont appris l’italien, travaillé en tant que bénévoles, et ils ont à présent un emploi. »

Le secrétaire général du COE s’est dit préoccupé que « beaucoup de monde en Europe voient dans les personnes comme eux des problèmes, voire des risques. Ce sont quatre êtres humains. Quatre hommes forts et charmants qui contribuent à l’Europe en accomplissant un travail nécessaire. »

Source : zenit.org