lundi 25 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > Lundi Saint

Lundi Saint

LUNDI SAINT

Textes du jour :
- 1ère lecture : Is 42, 1-7
- Psaume : 26, 1, 2, 3, 13-14
- Évangile : Jn 12, 1-11

Thème du jour : Miséricorde et amitié.

Parole du jour : « Marie versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu’elle essuya avec ses cheveux. » Jn 12,1-11.

Méditation : « C’est du fond de son cœur que la pécheresse priait le Seigneur, dont les cœurs des hommes sont l’ouvrage. Elle reçut, en échange de son parfum corruptible, un parfum de vie, qui doit rester incorruptible pendant l’éternité. Quoique très grande, la suavité de son parfum n’était pas comparable à celle des paroles du Sauveur. Mais avec le parfum, elle offrit aussi son amour et reçut le pardon de ses fautes. Le Dieu Sauveur qui a la connaissance de l’avenir, justifia l’espérance d’une âme perdue, sans parler des fautes secrètes que cette femme héroïque avait commises ; Il ne fit attention qu’à son amour. » Saint Ephrem

Heure Sainte : Mt 26, 36-46