lundi 18 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > MARIA-TOKPA 2016 :

MARIA-TOKPA 2016 : 24ème Journée Mondiale des Malades

A l’occasion de cette 24ème journée mondiale des malades, plus de 8500 pèlerins se sont pressés aux pieds de Marie, Notre Dame des lagunes à Maria-Tokpa. Ce sont 38 malades retenus, préparés qui ont reçu le sacrement des malades : imposition des mains et onction ont été faites par Mgr Aristide Gonsallo, alors que l’assemblée des fidèles priaient, priaient inlassablement et invoquaient l’Esprit Saint.

Cet énième pèlerinage aux pieds de Notre Dame des Lagunes le 14 février est le premier du nouvel évêque de Porto-Novo. Vendredi et samedi ont été consacrés à vivre intensément la miséricorde du Seigneur à travers le sacrement de pénitence et de réconciliation, auquel l’évêque lui-même a pris une part active. Les nouveaux prêtres ordonnés depuis après la dernière édition de la journée mondiale des malades ont concélébré la messe de la veille à 19H. une conférence / débat ayant pour thème « Marie, Mère de miséricorde » a été donnée par le père Nestor Attomatoun et Mr Grégoire Ahongbonon.

Dans son homélie circonstancielle ce dimanche, le prélat s’adressait aux pèlerins en ces termes : « En accomplissant notre pèlerinage diocésain et en entrant dans l’esprit même du pèlerinage du temps de Carême, nous nous unissons à tous nos frères et sœurs malades et souffrants. Et nous savons combien nous aussi nous sommes malades non seulement au plan physique et physiologique mais aussi et surtout au plan spirituel. Autant le pieux Israélite apportait les prémices de son champ pour les offrir au Seigneur, autant nous apportons au pied de l’autel et de notre Dame des Lagunes non seulement les fruits de notre terre mais aussi nos souffrances, nos maladies, nos peurs, nos rancœurs. Et c’est pour nous guérir que l’Eglise nous offre ce temps de grâce, ce temps favorable, ce jour du salut. » Il a aussi exhorté les fidèles à faire du carême un temps où « nous vivons le face à face avec notre conscience pour déceler nos péchés en les nommant, sans réclamer un nouveau sursis à la miséricorde de Dieu surtout en cette année du Jubilé de la Miséricorde. Cette aventure du carême appelle trois attitudes. La première consiste à prier pour ne pas remettre à demain notre conversion, car c’est aujourd’hui le jour du salut. La deuxième consiste à jeûner : quand tu jeûnes, parfume-toi la tête, sans doute par pudeur d’âme, par délicatesse envers le prochain mais surtout parce que se convertir, c’est peu à peu entrer dans la joie. La troisième consiste à partager son pain avec celui qui a faim et de couvrir le malheureux sans abri. Dans l’esprit même du Jubilé de la Miséricorde, le temps de Carême est le temps du partage par excellence, le temps de la mise en pratique des œuvres de miséricorde spirituelles et corporelles. »

En chiffre, nous pouvons retenir que cette journée mondiale des malades, occasion propice pour le diocèse de Porto-Novo de se retrouver en famille aux pieds de Marie aura connu la participation d’environ 8500 pèlerins, 120 prêtres, 4000 communions, 100 religieux et religieuses, 80 marguillers, 120 scouts et guides. Une collecte de fonds a été organisée au profit de l’amélioration des infrastructures du site marial ; elle s’élève à la bagatelle somme de 8 millions de francs CFA.

Rendez-vous est déjà pris pour la prochaine journée mondiale des malades (février 2017). Entre temps Notre Dame des lagunes continuera d’intercéder pour tous les malades d’ici et d’ailleurs pour leur guérison physiologique et spirituelle.

V. Frumence