lundi 25 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > MERCREDI DES CENDRES

MERCREDI DES CENDRES

- 1ère lect. : Jl 2,12-18
- Ps : Ps 50, 3-4, 5-6ab, 12-13, 14.17
- 2e lect. : 2 Co 5,20 - 6,2
- Évangile : Mt 6,1-6.16-18

Thème du jour : Misère et miséricorde

Parole de Dieu :« Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour… » Jl 2, 12

Méditation : Nous sommes de pauvres types. Notre vie est cendres et poussière. La liturgie de ce jour met en lumière notre condition de pécheur qui confesse extérieurement sa faute devant le Seigneur et exprime ainsi notre volonté de conversion intérieure motivée par l’espérance de la miséricorde. Le serviteur de Dieu Pierre Goursat a une vive conscience de notre pauvreté devant Dieu.

« Tant qu’on ne s’est pas rendu compte qu’on est un pauvre type, on n’a rien compris. Nous sommes de pauvres types. Et plus on est de pauvres types, plus c’est merveilleux. Parce que cela nous donne l’humilité, cela nous humilie, et c’est seulement dans l’humilité qu’on reçoit le Saint-Esprit. Alors essayons d’avoir l’humilité. (…) L’Esprit-Saint nous transforme ! On est des « pauvres types », mais si on demande au Seigneur de changer notre cœur, petit à petit, il nous transforme, il nous change, il nous met une charité très grande dans le cœur. (…) Le Seigneur choisit un pauvre type, il sait ce qu’il fait. (…) Je pensais que c’était le Seigneur qui agissait, et que j’étais tellement un pauvre type que les gens se rendraient compte que ce n’était pas moi, mais le Seigneur qui agissait. Alors, j’étais très tranquille. Et c’est pour cela que j’ai pris la place derrière le troupeau ». Pierre Goursat

- Petite Décision : Faire l’examen de conscience dans la journée et offrir sa prière du cœur pour la conversion personnelle.