mardi 30 mai 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
lundi 22 mai 2017
Le pape François présidera un consistoire pour (...)

lundi 15 mai 2017
Le Centre Marial Notre Dame des Lagunes (...)

dimanche 14 mai 2017
Francisco (1908-1919) et Jacinta (1910-1920) (...)

jeudi 11 mai 2017
Le samedi 06 mai 2017 a eu lieu sur la (...)


En vrac !
mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)

dimanche 20 novembre 2016
Le passage de l’Évangile que nous venons (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > ROME : MESSE DE (...)

ROME : MESSE DE CANONISATION DE MERE TERESA DE CALCUTTA

Une foule immense de chrétiens venus du monde entier s’était retrouvée à la place Saint Pierre de Rome ce dimanche 04 septembre 2016 pour la messe de canonisation de celle qui s’est définie « petit crayon dans les mains de Dieu » : Mère Térésa de Calcutta. Sur cette place historique on pouvait compter plus de 120 000 fidèles, 3000 prêtres, 500 évêques, près de 80 cardinaux, 13 chefs d’Etat, et plus d’une centaine de délégations officielles.

A 9h45 l’immense assemblée est invitée à se recueillir avant la messe, avec la prière du chapelet et la méditation des mystères glorieux. A 10h30, le chant d’entrée introduit en procession solennelle le Saint Père, les cardinaux, les archevêques métropolitains… Dès le début de la célébration, après le salut liturgique, le Cardinal Angelo AMATO, préfet de la Congrégation pour la cause des Saints, accompagné du Postulateur (le Père Brian Kolodiejchuk), procède solennellement à la « petitio canonizationis » (demande de canonisation au pape). Le Saint Père accueille la demande du prélat en invitant d’abord tous les fidèles présents à prier la Vierge Marie et tous les saints à travers la prière litanique chantée en latin.

Après l’invocation des saints, le pape François, à travers la formule solennelle de canonisation, proclame la sainteté de Mère Térèse de Calcutta. Un tonnerre d’applaudissement accueillit cette proclamation. On pouvait percevoir cette image émouvante d’une foule plus que massive qui poussait des cris de joie. L’hymne d’action de grâce fut chantée avec allégresse. L’urne contenant les reliques de la sainte est portée à l’autel et encensée par un diacre. Le cardinal préfet de la Congrégation pour la cause des saints demanda enfin au Souverain Pontife la lettre apostolique de canonisation la néo-sainte. Ce qui lui est accordé.

La liturgie s’est poursuivie avec le chant du gloria et la collecte prévue pour le dimanche. La messe s’est déroulée ensuite normalement comme d’ordinaire. Dans son homélie le pape François a d’abord salué l’immense foule de chrétiens venus de partout dans le monde pour participer à la messe de canonisation de Mère Teresa. Il a félicité de façon particulière les volontaires et opérateurs de miséricorde qui fêtaient en ce jour même leur jubilé. Partant du message des textes liturgiques, le saint Père a rappelé à toutes fins utiles que pour le chrétien il n’y a pas d’alternative à la charité. Le disciple du Christ se définit par sa charité opérante et le service rendu aux frères et sœurs. Le Saint Père a mis en relief la figure de la nouvelle sainte, en affirmant qu’elle s’est toujours penchée sur les plus pauvres et les opprimés qui mouraient dans la rue, en leur rendant leur dignité de fils de Dieu. Mère Teresa a fait entendre sa voix aux puissants de cette terre, afin qu’ils reconnaissent leurs fautes face aux crimes de la pauvreté qu’ils ont créée eux-mêmes. D’un ton marqué, François a conclu son homélie par des paroles émouvantes : « La mission de Mère Teresa dans les périphéries des villes et dans les périphéries existentielles perdure de nos jours comme un témoignage éloquent de la proximité de Dieu aux pauvres parmi les pauvres.

Aujourd’hui, je remets cette figure emblématique de femme et de consacrée au monde du volontariat : qu’elle soit votre modèle de sainteté ! Je crois qu’il nous sera un peu difficile de l’appeler sainte Teresa ; sa sainteté nous est si proche, si tendre et si féconde que spontanément nous continuerons de lui dire : ‘‘Mère Teresa’’. Que cet infatigable artisan de miséricorde nous aide à comprendre toujours mieux que notre unique critère d’action est l’amour gratuit, libre de toute idéologie et de tout lien et offert à tous sans distinction de langue, de culture, de race ou de religion. Mère Teresa aimait dire : « Je ne parle peut-être pas leur langue, mais je peux sourire ». Portons son sourire dans le cœur et offrons-le à ceux que nous rencontrons sur notre chemin, surtout à ceux qui souffrent. Nous ouvrirons ainsi des horizons de joie et d’espérance à tant de personnes découragées, qui ont besoin aussi bien de compréhension que de tendresse ».

La fin de la célébration eucharistique a coïncidé avec la prière de l’Angélus. Le Pape a ensuite salué de façon particulière les Missionnaires de la charité, famille spirituelle de Mère Teresa. Il a remercié toutes les autorités présentes. Un accent remarquable a été mis sur les volontaires et opérateurs de miséricorde. Le Saint Père les a confiés à la protection maternelle de la Vierge Marie. Une pieuse pensée aussi pour la sœur Isabel Sola Macas, missionnaire espagnole assassinée deux jours plus tôt en dans la capitale de Haïti. Enfin le bain de foule du souverain Pontife pour saluer les foules immenses convenue pour la circonstance.

Abbé Servais YANTOUKOUA,

Correspondant