samedi 19 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > MGR ARISTIDE GONSALL

MGR ARISTIDE GONSALLO SUR LA TOMBE DE SAINT PIERRE

Le dimanche 22 novembre 2015, le nouvel évêque de Porto-Novo s’est envolé pour Rome avant son sacre. Dans la Ville éternelle il a entre autre rencontré la Fraternité béninoise qui y réside. Belle opportunité pour rendre grâce.

C’est sur le très symbolique autel de saint Pierre près des tombes des papes dans les grottes vaticanes, ce jeudi – tout aussi significatif pour le sacerdoce – que la Fraternité Béninoise à Rome a donné rendez-vous à Mgr Aristide GONSALLO, évêque nommé de Porto-Novo. Elle a voulu, en effet, rendre grâce à Dieu avec l’élu et le confier au Seigneur qui l’appelle au ministère de successeur des Apôtres au service de son peuple.

Il est revenu à Mgr Aristide lui-même de présider l’Eucharistie, entouré de Nosseigneurs Barthélemy ADOUKONOU (Secrétaire du Conseil Pontifical pour la Culture) et Jean-Pierre KWAMBAMBA (actuellement Evêque auxiliaire de Kinshasa, ancien Officiel de la Curie et Cérémoniaire émérite des papes Benoît XVI et François), de nombreux prêtres, religieux et religieuses et de quelques laïcs.

Dans son homélie, le nouvel élu a fait remarquer que l’annonce des temps apocalyptiques qui traverse les textes de ces jours-ci pourrait troubler et décourager, surtout en référence aux paroles mêmes du Christ « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots. Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées ». Seule l’espérance (illustrée par Daniel dans la 1ère lecture) et la prière (que traduit les yeux levés vers le Fils de l’homme dans l’Évangile) ouvrent de nouveaux horizons de foi. Il conclut en invitant l’assemblée à prier pour lui afin qu’il puisse « sentir l’odeur du troupeau », faisant ainsi écho au mot d’accueil de Mgr ADOUKONOU.

Replongé à la source apostolique, le nouveau Pasteur se confie de nouveau aux prières des uns et des autres, espérant ainsi paître le troupeau à lui confier avec assurance.

P. Aurel AVOCETIEN