vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Mgr René-Marie EHOUZO

Mgr René-Marie EHOUZOU : LA FOI, C’EST LA VIE A DONNER.

Le mercredi 17 octobre 2012, Monseigneur René-Marie EHOUZOU, évêque de Porto-Novo à rejoint la maison du Père Céleste. Il avait 68 ans ...

Il aurait manqué une partie au testament de Monseigneur René-Marie EHOUZOU si on n’y ajoutait pas l’extrait de son homélie à la messe de clôture des assisses sur les 150 ans d’évangélisation. Les participants de ce colloque du 7 au 9 octobre 2010 au chant d’oiseau de Cotonou se souviendront de ce cri de cœur de notre père évêque : « la foi, c’est la vie à donner, c’est un accouchement ».

En saluant le courage de nos vaillants missionnaires, Monseigneur implorait « l’Esprit de force, d’amour et de raison capable de choisir l’impossible, l’incroyable, l’inimaginable. » Ce choix de l’impossible, de l’incroyable, Monseigneur l’a fait. Car qui pourrait croire que les rumeurs annonçant à maintes reprises sa mort pourraient être réalité. Allons-nous de ce fait, laisser l’ennemi célébrer sa victoire, en dispersant les brebis, après ce coup mortel du pasteur ? Certainement pas.

Notre foi nous refuse un tel fatalisme. L’histoire de Monseigneur n’est pas terminée, puisque l’histoire du Christ Bon Pasteur ne s’est pas conclue le Vendredi Saint. « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul, mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. » Nous sommes tournés vers l’avenir, remplis d’Espérance. Le grain de blé tombé en terre, ce 17 octobre en la fête de Saint Ignace d’Antioche portera beaucoup de fruit.

Monseigneur René Marie EHOUZOU fera descendre sur nous les pluies de roses, en union avec Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, sa préférée. L’heure de la foi a sonné pour nous. Prions pour que son offrande soit acceptée. C’est ce vif désir qu’il exprimait lui-même dans cette homélie : « Je supplie le Seigneur d’accepter notre part de souffrance pour l’annonce de l’Evangile, pour que nous aussi, nous puissions transmettre aux générations futures la foi reçue de nos pères missionnaires, étrangers ou locaux. »

Monseigneur René Marie EHOUZOU n’est pas mort, il est entré dans la vie. Pour garder le cap sur l’Espérance, gardons à l’esprit son exhortation de fin : « Nous sommes invités au courage pour transmettre l’essentiel, et accepté de rompre avec ce qui est dépassé, avec ce qui n’honore pas le Christ, ce qui n’honore pas le chrétien que nous sommes devenus.

L’essentiel, c’est de mettre le Christ au cœur de tout, de nous dépouiller de tout ce qui nous éloigne de Lui. L’essentiel, c’est de permettre à chacun de découvrir librement le Christ et de repartir de Lui, qui est notre Objectif ultime avec Lui, guidé par Marie, sa mère et notre mère, brillante Etoile de toute l’Evangélisation. Amen »

Père Nestor ATTOMATOUN,

Curé de la paroisse Sacré-Cœur de WADON (Porto-Novo)