dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Mgr Aristide GONSALL

Mgr Aristide GONSALLO inaugure un nouveau dispensaire.

L’année de la miséricorde porte déjà son fruit dans le doyenné de Banigbé. En effet, une belle œuvre de miséricorde corporelle a vu le jour sur la station de Ko-Koumolou. Il s’agit du dispensaire de l’Enfant Jésus. Son excellence Monseigneur Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo a procédé ce lundi 02 mai 2016 à l’inauguration de ce centre de santé confié aux sœurs de saint Gérard.Cette cérémonie d’ouverture ne s’est pas faite en catimini. C’était une belle fête qui a rassemblé presque tous les prêtres du doyenné, les religieuses, de hautes personnalités dont l’honorable Louis VLAVONOU, la conseillère communale Manroufath FALOLA ainsi que plusieurs fidèles paroissiens de Banigbé .

L’initiative de la création de ce dispensaire sur la Paroisse Saint André de Banigbé émane du Curé Doyen, l’Abbé Nestor ATTOMATOUN. En effet depuis son arrivée sur cette Paroisse en Octobre dernier, il a constaté les nombreuses difficultés que rencontrent ses fidèles au quotidien en ce qui concerne les soins de santé, même les plus élémentaires. C’est donc pour palier à cette situation que l’idée de création a vu le jour. Très tôt, il a pris contact avec les sœurs de Saint Gérard. Après maintes réflexions, analyses et prospections de toutes les stations, la station Sainte Emmanuel de Ko-Koumolou a été retenue pour abriter le centre.

Deux temps forts ont marqué la cérémonie d’ouverture de ce jour. Le premier aura été consacré aux discours. Et c’est d’abord Richard BABALOLOU agissant au nom de toute la communauté qui a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à son Excellence et lui dire le sens de la joie qui anime la communauté. En effet selon ce dernier, les sœurs de Saint Gérard viennent chanter la vie au milieu de la communauté paroissiale de Banigbé. « Qu’il vous souvienne tant de personnes, de jeunes, de femmes et d’enfants qui ont trépassé par manque de soins authentiques ou par ignorance. Nous sommes donc heureux que dans ce dispensaire que nous inaugurons en ce jour, les malades qui y viendront, plaise au ciel et par l’intercession permanente de Saint Gérard obtiendront toujours la grâce de la guérison » a-t-il poursuivi avant de rassurer les sœurs qui devront y travailler de l’entière disponibilité de la communauté à les accompagner dans leur mission.

Prenant la parole la sœur Rachel représentante des sœurs de Saint Gérard a remercié d’abord l’Evêque pour avoir autorisé la création d’un tel centre, puis le Père Nestor ATTOMATOUN pour avoir choisi confier le centre à leur communauté religieuse. Elle n’a pas oublié de mettre en confiance tout le monde quant à l’accueil et aux soins réservés au malades qui seront admis dans ce dispensaire.

A la suite de ces deux discours, on est passé au second temps fort qui consacre l’inauguration même ponctuée de l’écoute de la parole de Dieu, des intentions, de la coupure du ruban puis de la bénédiction par l’Evêque.

La joie des fidèles et de toute la population étaient grande. Ce centre sera la maison du Bon samaritain, soignera tous les malades avec compassion et tendresse par le biais des sœurs de Saint Gérard.

Nous confions ce joyau à la bienheureuse intercession de Saint Gérard, médecin des malades.

Lazare T. SODJINOU,

Fidèle de Banigbé