dimanche 23 avril 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
mardi 18 avril 2017
« Le Seigneur est vraiment ressuscité, comme il (...)

mercredi 5 avril 2017
" Le Puissant fit pour moi des merveilles" (...)

mercredi 5 avril 2017
« Je désire … que les familles aient l’occasion (...)

mercredi 22 mars 2017
La ville de Natitingou a abrité, les 11 et 12 (...)


En vrac !
mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)

dimanche 20 novembre 2016
Le passage de l’Évangile que nous venons (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Mouvements et associ

Mouvements et associations : Ecoles de vie et de sainteté

C’est le thème de la troisième rencontre de l’année pour les mouvements et associations du diocèse de Porto-Novo, qui s’est tenue le samedi 25 février au Centre pastoral de Ouando. Elle a débuté par la méditation des mystères joyeux. Les membres présents étaient si nombreux que la rencontre a été délogée de la salle habituelle à la chapelle en vue de permettre à tous de pouvoir s’asseoir.

La séance de ce jour fut rehaussée par la présence du Vicaire Général du diocèse de Porto-Novo, Enseignant au Grand Séminaire Saint Gall de Ouidah,Ernest GBEDAN, assisté par les Pères Nestor ATTOMATOUN, Curé de la Paroisse Saint André de Banigbé, Albert HOUNSINOU, Recteur du Centre Marial Notre Dame des Lagunes (Maria Tokpa), Justin AGBOTON SOULTON, Curé à Hondji.

Après avoir remercié le formateur, le Père Vicaire Général, pour avoir accepté de donner ladite formation, le Père Nestor lui a rappelé l’objectif visé par les rencontres mensuelles de formation des responsables des mouvements et associations. Celui-ci s’inscrit dans la dynamique de l’Evêque à travers sa lettre pastorale, année 2016-1017 : « Eglise, famille de Dieu à Porto-Novo, éveille en toi le don de Dieu ».

Dans son mot introductif, le Père Ernest, Vicaire Général, a rappelé que le diocèse de Porto-Novo n’est pas suffisamment évangélisé malgré les 150 ans de présence continue de prêtres. Il est alors important de soigner les mouvements et associations si l’Eglise de Porto-Novo veut rendre effective l’évangélisation en son sein. En effet, sans les mouvements et associations, il n’y a pas d’église. En abordant le thème à lui confié :« Mouvements et associations : écoles de vie et de sainteté » le Père Vicaire Général a défini une association de fidèles (anciennement union pieuse) dans le droit de l’Eglise catholique comme, un groupe de catholiques, laïcs ou pas, qui s’allient pour promouvoir ou favoriser une cause spirituelle ou doctrinale approuvée par l’Eglise que ce soit pour leur propre progrès spirituel ou le bien des autres, ou pour se consacrer à une œuvre apostolique ou caritative définie. (Cf. CIC n°215)

Jésus s’est entouré aussi de disciples après les 12 apôtres à qui il a confié la charge d’annoncer l’Evangile du salut. C’est dès la Pentecôte que cette communauté naissante prendra un nouvel élan et deviendra non seulement missionnaire, mais aussi très vivante.

C’est en effet, dès les premiers siècles de l’Eglise que les divers charismes fermentant dans le message évangélique, prennent progressivement des formes instituées. D’où la naissance durant la même période, des premières associations de fidèles qui, sentant un appel particulier à suivre le Christ de façon spéciale, se constitueront en associations et chemin faisant en communautés religieuses. Ces pieuses associations du christianisme naissant sont les embryons de nos mouvements et associations d’aujourd’hui. Les associations ont connu une impulsion avec l’exhortation apostolique Christi fidelis laici du 30 décembre 1988 au numéro 29 dans laquelle, le Saint Pape Jean Paul II évoquait « l’épanouissement de groupes, associations et mouvements spirituels s’engageant activement dans la vie de l’Eglise » dans les années qui ont suivi le Concile Vatican II, « aboutissant à la naissance de diverses formes d’associations, groupes , communautés, mouvements ».

Les mouvements et associations sont ainsi une école où l’on est appelé à écouter et suivre le Christ Jésus, le seul maître. Le maître, ici, est indubitablement le Christ Jésus qui communique son enseignement par sa vie, sa parole, ses mystères, ses charismes, ses sacrements à ses disciples. Le maître des mouvements et associations est donc Jésus Christ. Ce n’est pas le président, le secrétaire, l’aumônier, le prêtre, l’Evêque ou le Pape.

Les élèves sont les fidèles réunis en mouvements et associations, librement engagés pour une mission de l’Eglise et de promotion humaine. On n’est pas élève tout seul, mais avec les autres qui constituent les membres des mouvements et associations.

Le bâtiment est l’Eglise qui est le lieu d’exercice du mouvement ou de l’association. Sa racine prend naissance au sein de l’Eglise. Le programme du mouvement ou de l’association est l’Evangile lu, relu, médité, visité, revisité, monnayé dans le quotidien de l’existence, appliqué en correspondance avec les charismes précis ; ceci sans perdre de vue, le contenu essentiel de l’Evangile, celui d’aimer Dieu et d’aimer son prochain. L’examen est le dynamisme du mouvement ou de l’association et son succès à impacter une vie de sainteté peut être un examen primaire qui exige d’autres examens plus profonds.

Quant à l’inspection, elle incombe à l’aumônier, au curé et à l’Evêque, qui sont comme des intendants à qui Dieu a confié une inspection provisoire ; car l’inspection générale sera faite à la fin du monde. Les mouvements et associations étant des écoles, ils doivent être vivants et aspirer vers la sainteté.

La principale raison pour laquelle les fidèles militent dans les mouvements et associations,est de vivre ensemble l’Evangile et le rendre plus fécond dans l’apostolat. Ces mouvements et associations deviennent donc une école où l’on vit à la suite du Christ et ceci en vue de la sainteté.

La vie au sein des mouvements et associations doit être une vie normale de personnes qui partagent dans leur existence quotidienne : la prière, la réunion, l’entraide, la solidarité, les œuvres, le témoignage, la charité fraternelle, la mission, l’aide à l’Eglise, l’apostolat, le bien commun, la dignité de la personne humaine, les valeurs évangéliques. Ces mouvements et associations doivent viser, tout en travaillant à l’apostolat et à la fraternité, la sainteté. Militer dans un mouvement ou association doit conduire à la sainteté. Et pour répondre convenablement à la question de sainteté des mouvements et associations, cinq critères ecclésiaux des associations ont été proposés par le Saint Pape Jean Paul II dans Christi fidelis laici n° 30. Il s’agit de :

- a) Le primat donné à la vocation de tout chrétien à la sainteté, manifesté par les fruits de grâce que l’Esprit Saint produit dans les fidèles comme croissance vers la plénitude de la vie chrétienne et la perfection de la charité ;

- b) L’engagement à professer la foi catholique en accueillant et en proclamant la vérité sur le Christ, sur l’Eglise et sur l’homme, en conformité avec l’enseignement de l’Eglise dans son contenu intégral ;

- c) Le témoignage d’une communion solide et forte dans sa conviction, en relation filiale avec le Pape, comme centre perpétuel et visible de l’unité universelle et avec l’Evêque, principe visible et fondement de l’unité de l’Eglise particulière et dans l’estime mutuelle de toutes les formes apostoliques de l’Eglise ;

- d) L’accord et la coopération avec le but apostolique de l’Eglise qui est l’évangélisation et la sanctification des hommes et la formation chrétienne de leur conscience ;

- e) L’engagement à être présents dans la société humaine pour le service de la dignité intégrale de l’homme conformément à la doctrine sociale de l’Eglise. Au terme de son enseignement, le Père Vicaire Général est revenu sur le fait que militer dans les mouvements et associations ne doit pas nous faire perdre de vue que nous sommes à l’école du Christ pour nous entraider vers le Royaume des Cieux. La vitalité de l’Eglise dépend moins de ses prêtres ou de ses pasteurs. La qualité d’une Eglise, d’une paroisse dépend de la qualité de ses mouvements et associations. Fidèles à l’injonction de notre Père Evêque, Mgr Aristide GONSALLO, nous sommes appelés comme mouvements et associations à développer le don de Dieu, ensemencé en nous par le baptême et par notre appartenance à un mouvement ou une association.

Pour finir, les Pères Justin AGBOTON, Albert HOUNSINOU et Nestor ATTOMATOUN ont remercié le Vicaire Général pour sa disponibilité et son enseignement très enrichissant.

Cette rencontre a pris fin par la prière du Père Ernest GBEDAN, Vicaire Général et la prise de photo de famille.

M. Dominique G. VIEYRA et Mme Rolande RAHIMY née AGOLEKOU

Secrétaires Bureau Provisoire Responsables Associations/Mouvements Diocèse de Porto-Novo