samedi 25 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Noël des malades (...)

Noël des malades au CHDO avec Mgr Aristide Gonsallo.

Dans la matinée du 28 Décembre 2016, la providence divine a conduit les pas de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, Evêque de Porto-Novo, à porter la joie de Noël aux malades de l’hôpital CHD de cette ville. Admirable événement qui embrasa tout l’hôpital d’une euphorie qui ravit l’Evêque, heureux de rencontrer ses fils et filles fiers de leur pasteur.

En effet, faisant sien ce vœu cher au Pape François,celui de porter une attention particulière aux pauvres et aux démunis, c’est-à-dire se lier d’une amitié profonde à des personnes dans la misère, sous l’impulsion d’une attention aimante, Mgr GONSALLO a toujours invité le clergé de son diocèse à aller à la rencontre de ces membres de l’Eglise assoiffés d’espérance et de la miséricorde de Dieu. Avec Jésus, la joie naît et renaît encore écrit le Pape François dans La Joie de l’Evangile et personne n’est exclu de la joie que nous apporte le Seigneur.De même, la rencontre avec le Christ, en nous éveillant au fait stupéfiant que nous sommes les bien-aimés de Dieu, nous transforme. Elle nous unit à notre frère Jésus et nous redirige, dans l’amour et avec une sollicitude respectueuse, vers le monde.

Dans le but de mieux vivre ce moment de grâce accordé par le Seigneur, deux étapes principales ont scandé la journée : la célébration de la sainte messe et la visite de Papa Noël aux enfants malades.

A l’appel du Seigneur, beaucoup avaient répondu. Ils étaient nombreux les invités de Dieu à s’unir à la prière de son Excellence. En réalité, venus de toutes parts, de tous les coins de l’hôpital voire des lits et bureaux, malades et personnes saines, ont accouru pour prendre part au rendez-vous eucharistique. Durant la célébration présidée par Monseigneur en présence de l’aumônier de l’hôpital, le père Grégoire TOGLOBESSE, l’évêque a remercié d’une part les agents de santé pour avoir choisi de se mettre au service de ces frères et sœurs soumis à l’épreuve de la souffrance et de la maladie. D’autre part, Monseigneur a invité ces derniers à travailler avec amour comme l’exprimaient si bien les textes prévus par la liturgie du jour car se donner aux malades est une école et seul le Christ en est le véritable Maître.

Quant aux malades, il les a exhortés à redécouvrir la dimension combien profonde de l’amour de Dieu dont ils sont aimés. Toutefois avant le renvoie de la foule, le Directeur de l’hôpital, Mr Léon AYITCHEOU, ayant pris la parole, a remercié l’Evêque pour l’initiative toujours manifeste et souhaite sa pérennité. Par ailleurs, le Prince de l’Eglise n’a pas voulu s’empêcher, après avoir nourri nos âmes, de combler les enfants souffrants de nombreux cadeaux. En effet, en raison de sa place de premier serviteur et de Père dans son diocèse, Monseigneur est allé lui-même vers ces personnes et après avoir parlé avec les uns et béni les autres, le don du cadeau aux petits enfants a merveilleusement contribué à faire renaître la joie sur des visages attristés.

Au terme de sa visite, l’Evêque n’a point caché sa joie de cette journée partagée avec les malades de cet hôpital. « C’est le ministère que je souhaite pour mes diacres » déclare-t-il car, servir les malades, c’est se mettre au service du Christ souffrant.

Hippolyte FAGNIBO,

Grand séminaire de Tchanvédji