samedi 19 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > « Nous sommes une

« Nous sommes une Église unie », témoigne le cardinal George Pell.

Le préfet du Secrétariat pour l’économie a souligné l’unité des participants du synode sur les questions essentielles de doctrine dans un entretien accordé à Radio Vatican en italien ce jeudi 15 octobre.

« Il y a la doctrine essentielle et les sacrements. Nous suivons le Christ et saint Paul et toute l’histoire de l’Église dans ce domaine », a-t-il souligné.

Le cardinal a constaté qu’il existait « des accents différents sur certaines des questions », « mais principalement sur la compréhension de la doctrine, sur la façon de suivre la doctrine, sur la discipline des Sacrements », pas sur la doctrine elle-même.

Le cardinal Pell dément qu’il y ait au synode "crise" ou "chaos" ou exaspération" : "rien de cela", dit-il, au contraire : « Il existe déjà un consensus visible » et ceci « sur la grande majorité des questions ».

Il reconnaît que certains sujets sont délicats à aborder comme l’admission à la communion eucharistique des personnes divorcées et remariées ou l’union de personnes de même sexe.

« Il est dit clairement, a affirmé le cardinal Pell, que le mariage est l’union entre un homme et une femme, ouverte à la vie, et nous suivons non seulement toute l’histoire de l’Église, mais aussi l’enseignement de Jésus dans le Nouveau Testament. »

« L’Église est comme une mère et enseignante, a souligné le ministre de l’économie du pape. Et une mère sage ne donne pas toujours à ses enfants tout ce qu’ils veulent. Parce que la mère est très intéressée non seulement par les faibles, mais par tous ses enfants et elle veut travailler à maintenir la santé de la famille. »

Source : Zenit.org