dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > L’EGLISE REND LES

L’EGLISE REND LES DERNIERS HOMMAGES A L’ABBE JOS-PETER.

Le temps paraissait lourd, bien lourd en ce matin du 12 septembre 2012 où l’église va porter en terre, comme une semence, le corps de l’abbé Jos-Peter, jeune prêtre ordonné le 15 août et rappelé à Dieu 15 jours plus tard. Plus de deux cents prêtres sont venus célébrer le sacrifice de la Vie autour de ce cercueil d’un blanc cristallin. Quatre évêques que sont NN SS Antoine Gayet, archevêque de Cotonou et président de la Conférence des évêques du Bénin ; Barthélémy Adoukonou, secrétaire de la commission pontificale de la culture, Clet Feliho, évêque de Kandi, Paul Vieira, évêque de Djougou et L’administrateur apostolique de Natitingou, Mgr Antoine Sabi Yo.

JPEG - 38.6 ko
Mgr Vieira en tête à tête avec la maman de l’abbé Jos
JPEG - 36.4 ko
Prêtres de la promotion de l’abbé Jos autour du cercueil à la fermeture

Si Mgr Gayet a présidé la célébration, c’est Mrg Adoukonou qui a présidé l’absout et Mgr Vieira a procédé à la fermeture du cercueil puis prononcé l’homélie. Ce dernier a voulu que la foule immense des chrétiens, que toute l’Eglise, sache que la vie du chrétien est une vie de témoignage. Il a donné du courage aux parents du prêtre défunt, à ses frères de promotion, au diocèse de Porto-Novo frappés en plein fouet par un tel départ. Il a exhorté les parents de l’abbé, surtout sa maman au courage. Si le psalmiste s’est écrié « ma lumière et mon salut, c’est le Seigneur… », le chrétien doit savoir que c’est dans la Parole de Dieu que se trouvent cette lumière et ce salut. Cette Parole c’est Jésus. Le texte d’évangile de la messe du 30 août dernier, jour où l’abbé Jos a célébré sa toute dernière messe et a rendu l’âme, nous le signifie explicitement « tenez-vous prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

JPEG - 51.3 ko
Mgr Vieira à l’homélie
JPEG - 39.7 ko
Vue partielle des fidèles

C’est pour ne pas être en retard pour la messe du lendemain (31 août) que l’abbé a quitté sa maman pour venir passer la nuit à Porto-Novo. Mais de quelle messe s’agit-il, s’interroge le prélat ? ; et de répondre : il s’agit des noces éternelles, il s’agit de l’eucharistie éternelle. En très peu de temps (29 ans d’âge dont deux semaines d’ordination), l’abbé a parcouru une longue distance, comme le dit bien la 1ère lecture. Pour finir, Mgr Vieira a prié pour que le défunt devienne un ange là-haut et qu’il intercède puissamment pour la sanctification des tous les prêtres.

JPEG - 79.9 ko
A l’absout

Avant de procéder à l’absout, Mgr Adoukonou a salué et donné du courage aux parents et à la maman de l’abbé. Revenu à la première lecture il a insisté qu’effectivement la valeur d’une vie, n’est pas dans sa longueur. La mort prématurée de l’abbé est une flamme qu’il nous a laissée à tous. C’est sur l’autel du sacrifice, l’autel de la croix que nos premiers et vaillants missionnaires venaient mourir, les uns après les autres, et les cimetières d’Agoué, de Ouidah, de Grand-Popo Porto-Novo… abritent encore leurs tombes. Ils mouraient à fleur de l’âge, après quelques mois de mission et d’autres venaient sans désemparer les remplacer jusqu’à...

JPEG - 52.3 ko
Prêtres de sa promotion portant le cercueil
JPEG - 53.7 ko
Caveau des prêtres au cimetière de Porto-Novo
JPEG - 37.4 ko
Bénédiction de la tombe

Et c’est juste aux côtés de certains d’entre eux, les pères Noche (1864), (Jolans 1867), Thillien (1868), Lepoultel (1875) et aussi aux côtés de nos ainés béninois que sont les pères Théophane Faihoun, Antoine Dossou, Michel Houngbédji, Lazare Shanou... que repose l’abbé Jos-Peter dans le caveau des prêtres. C’est à l’ancien cimetière de Porto-Novo. C’est encore une foule impressionnante qui s’y est réunie. Après la bénédiction de la tombe, faite par l’abbé Charlemagne Koudhorot, le cercueil y descendit dans l’espérance de la résurrection. Le ciel devient radieux avec un soleil éclatant, après la pluie qui est tombée, juste avant l’absoute. Le caveau va être refermé. Il sonnait 13H05.

|

JPEG - 41.4 ko
Ci git l’abbé Jos depuis le 12 sept 2012 à 13H05. Né le 29 avril 1983 / Ordonné prêtre le 15 août 2012 / Mort le 30 août 2012 : RIP

|

Père V. Frumence