jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > JOUR DU SEIGNEUR > Un Jour, de moi, on

Un Jour, de moi, on dira DECEDE

COMMÉMORATION DES DÉFUNTS SPÉCIALE DÉDICACE A CEUX QUI ONT ÉTÉ CE QUE NOUS SOMMES

Un jour, on me dira R.I.P

 [1]

Un jour de moi, on dira décédé.

Mon cœur ou autre chose aura cédé.

Ce corps ridé par les affres de l’existence.

Aura lâché cette âme à bout de souffrance.

Un jour de moi on dira décédé.

De l’outre tombe où j’aurai accédé.

Je verrai les gens pleurer autour de moi.

Chacun pour un motif différent avec émoi.

Thanatos, les bras grands ouverts m’accueillera.

La mort est l’hoirie de tous les êtres d’ici bas.

Je verrai enfin peut être mon père bien aimé.

Je verrai enfin tous ces êtres chers et regrettés.

Un jour, c’est sûr, de moi on dira décédé.

La vie continuera, et le souvenir se perdra.

En mémoire de notre cher et regretté……

Les jours passent mais la douleur persiste on dira.

Un jour de moi on dira décédé.

Les faire-parts, les carnets, les veillées…

Hé oui, c’est à peine imaginable mais vrai.

Je mourrai un jour, C’est une vérité vraie.

Que de questions bouleversantes !

Quelles préoccupations angoissantes !

Je me dis : Vivre ou ne pas vivre….

Une voix me dit : aimer ou ne pas aimer

Et je sus depuis ce jour que si c’est sûr,

Que de moi, on dira un jour DÉCÉDÉ,

C’est aussi sûr qu’on pourrait aussi dire, RESSUSCITE.

J’entrerai dans le monde où tout est pur.

Jésus les bras grands ouverts m’accueillera.

La résurrection est l’hoirie des êtres d’en haut.

J’aimerai davantage Notre Père qui est aux cieux,

Je connaitrai comme je suis connu par le Père des cieux.

Un jour de moi, on dira décédé

Mais pour toujours de moi, on dira RESSUSCITE.

-Père S. Elzéar Spire ADOUNKPE