mardi 12 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > VISITE DU PAPE (...) > POINT DE PRESSE (...)

POINT DE PRESSE DU PERE LOMBARDI SUR LE 22ème VOYAGE DE BENOIT XVI

Présentation aux journalistes du prochain voyage du Pape au Bénin

La salle de presse du Vatican a été en fin de matinée, le lundi 14 novembre 2011, le cadre du briefing sur le 22ème voyage apostolique de Benoît XVI, prévu pour se tenir du 18 au 20 novembre prochain au Bénin. Comme de tradition en pareille circonstance, le Père Lombardi, directeur de la salle de presse du Vatican, a présenté aux journalistes les motifs de ce retour du Pape sur le continent africain après le voyage au Cameroun et en Angola en 2009. Ce voyage sera principalement marqué par la signature de l’Exhortation Apostolique Post-synodale de la seconde Assemblée spéciale pour l’Afrique du Synode des évêques.

Présentant le Bénin, le P. Lombardi a souligné sa petitesse du point de vue géographique mais sa grandeur du point de vue spirituel, ayant été un point de départ pour l’évangélisation des pays voisins, Togo, Ghana et Niger. L’église locale s’apprête d’ailleurs à célébrer avec le Pape, les 150 ans de l’arrivée des premiers missionnaires. C’est dire donc que le voyage se déroulera dans une atmosphère de fort encouragement de l’Eglise à toute l’Afrique ; un encouragement qui tienne compte des problèmes certes mais qui pousse l’Afrique à s’engager sur le chemin de la réconciliation, de la justice, de la paix et en faveur d’un développement intégral de l’homme et de l’annonce de l’Evangile comme développement intégral de l’homme.

Le troisième objectif, a-t-il poursuivi, est l’hommage au Cardinal Gantin considéré comme l’un des pères et des héros de la patrie par les Béninois, et qui a été très proche de Benoit XVI.

Puis le P. Lombardi a passé en revue tout le programme du voyage avec les journalistes en insistant sur les points forts comme la signature et la remise de l’Exhortation apostolique Africae Munus mais aussi en relevant des aspects non moins importants comme les activités culturelles, le concert des grands artistes du continent Papa Wemba, Bonga e Fifito, alias Filomeno Lopes sur le thème du synode, la rencontre du Pape avec les enfants.

Il faut dire que les journalistes ont manifesté, en général, un vif intérèt pour ce voyage. C’est le cas de Silvia Castello, journaliste vaticaniste de la revue “Politica internazionale” qui , rappelant les deux précédents voyages du Bienheureux Jean-Paul II au Bénin, s’est exprimée en ces termes : « Je crois que le premier voyage du Bienheureux Jean-Paul II au Bénin, en 1982 a été ce qui a entamé l’effritement de l’opposition qu’il y avait à l’époque contre l’Eglise catholique, fortement persécutée. Le second voyage, en 1992, fut, au contraire le témoignage de ce processus de démocratisation que le Bénin avait vécu avec la conférence nationale. Je souhaite maintenant que ce troisième voyage du Pape Benoît XVI soit l’occasion pour le Bénin de reprendre conscience de la vivacité de sa foi et du don de la paix que le Seigneur lui a fait. »

Son collège allemand Troendle, correspondant à Rome de la Radio allemande ARD1, s’intéresse fortement à l’accueil chaleureux qui sera réservé au Pape : « C’est mon premier voyage avec le Pape en Afrique ; par conséquent, je m’attends qu’il soit accueilli d’une manière diverse qu’en Europe. L’Eglise catholique est plus forte sur ce continent qu’en Allemagne par exemple. En Afrique, l’Eglise est en phase de croissance alors qu’ici en Europe, elle est en train de diminuer. Je suis alors intéressé de voir comment il sera accueilli. Je suis aussi intéressé de voir comme ce peuple assez mixte (catholiques, musulmans, adeptes de religions traditionnelles) s’unira pour accueillir le Pape et les événements culturels prévus, le concert et la rencontre avec les enfants. Naturellement, je n’oublie pas le message de l’exhortation post-synodale, objectif principal du voyage qui reste très important pour tout le continent africain. »

P. Eric Oloudé OKPEITCHA depuis la Ville sainte.