vendredi 22 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > PRINCE DE LA PAIX

PRINCE DE LA PAIX

POÈME AU DIVIN PRINCE

Prince du Royaume toujours espéré

Et pourtant déjà accordé.

Sacrement de l’Invisible,

Verbe et voix de l’indicible.

Roi sans palais, roi sans royaume

A la fois dépourvu et richissime.

Délivre nos cœurs suspendus aux cimes

De ce monde déchu où nos cœurs aspirent au Royaume

Innocence, puissance, simplicité et fragilité

S’épousent pour offrir et présenter

A nos yeux pauvres et mortels

Divinité et humanité en noces perpétuelles.

Noël ! Voici enfin sonner les glas

De l’attente des hommes de tous les temps.

Voici enfin dissipées les ténèbres d’antan.

Noël ! Premier jour d’une vie sans trépas.

Christ de toujours, enfant d’aujourd’hui,

Rabbi de bientôt, repère de tous les temps.

Repaire des pécheurs, toi l’A-JAMAIS-PRESENT,

Avocat des méprisés, plinthe de nos vies.

Emmanuel en ce monde du tragique humain

Où tout devrait conduire au Tout

Mais où la soif dure toujours ;

Tu nous connectes au magnifique divin.

Sœur Reine Lénina A. SETTON, (Notre Dame des Apôtres)

.

SONNET DE NOEL

Nuit en pleine métamorphose Où l’humanité en divine osmose Retrouve enfin un regain A son existence en déclin.

Rencontre sublime et discrète Où se réalise silencieuse et complète L a promesse longtemps annoncée Et sans cesse en chacun renouvelée.

Nul roi, nul château, nul berceau Mais une grotte, une mangeoire, des animaux. Nulle guitare, nulle cithare, nulle lyre

Mais des voix, simples et méprisées pour dire En union avec la cohorte céleste, la louange Qu’en chœur et sans cesse chantent les anges.

Sœur Reine Lénina A. SETTON, (Notre Dame des Apôtres)