lundi 23 octobre 2017



A c t u a l i t é s
samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)

mardi 26 septembre 2017
Créée en 1932, la communauté catholique de Zian, (...)

jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)


En vrac !
mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Autres articles > Père Laurent SAH, un

Père Laurent SAH, un bâtisseur d’hommes pour l’Eglise et la nation

Le Père Laurent ‘’SAH a été nommé premier Curé de la paroisse Saint Joseph d’Alaga en 1983, cumulativement avec sa charge d’enseignant au Séminaire Notre Dame de Fatima de Parakou. Il a organisé la catéchèse à laquelle il tenait beaucoup, en collaboration avec quelques religieuses (notamment les sœurs NDA) et certains laïcs déterminés et acquis à la cause du Seigneur. Il administrait la paroisse avec trois grandes stations (Albarika, Wansirou et Gannon), devenues aujourd’hui elles-aussi paroisses. Il ne s’est pas préoccupé seulement de la dimension spirituelle, mais aussi de la formation complète de l’homme, ce qui l’a amené à créer un Centre de Promotion féminine en 1989. Là ne s’est pas arrêtée sa passion de bâtisseur d’hommes. Bien au contraire, il a su tout de suite profiter de l’avènement de la démocratie au Bénin pour rouvrir l’Ecole catholique de la gare devenue aujourd’hui Ecole maternelle et primaire Catholique Saint Joseph d’Alaga. Aussi cumulait-il ses fonctions de Curé avec sa double charge de directeur de l’Ecole paroissiale et de l’Ecole Primaire Catholique « les Hibiscus » ? Entre temps Monseigneur ASSOGBA l’avait nommé Directeur Diocésain de l’Enseignement Catholique. A le voir, l’homme répondait bien, par ses multiples tâches, à sa vocation d’enseignant et d’éducateur chevronnés.

Loin de délaisser son troupeau d’Alaga, le père SAH s’y vouait plutôt avec soin. Au sein de la paroisse, il a entre autres fondé et suivi personnellement et avec force dévouement la plupart des mouvements d’action catholique et groupes de prière. Il avait une prédilection pour la Légion de Marie et l’Association Notre Dame du Sacré Cœur. Le Père Laurent SAH, libéré de ces différentes charges en raison de son âge avancé, s’est vu confier le rectorat du Sanctuaire du Christ Rédempteur de l’Homme, où il assurait en même temps l’office d’exorciste diocésain jusqu’à son retour à Porto-Novo en 2007. Ce qui est étonnant, le Père SAH faisait tout sur la paroisse. Il n’avait ni secrétaire, ni garçon de course, …etc. Malgré cela, il était toujours prompt à rendre service et à se rendre auprès des familles qui l’invitaient, qui pour un déjeuner, qui pour une bénédiction de maison, pour ne citer que ceux-là. Bref, le Patriarche est un infatigable bâtisseur d’hommes pour l’Eglise et pour la Nation. En témoigne le travail « d’Hercule » qu’il a réalisé à Alaga. Après son parcours de combattant au milieu de nous, qu’il soit appelé par le divin Agneau qu’il a aimé et servi ici-bas, à recevoir la couronne qui ne flétrit pas. Requiescat in pace. Amen

Rigobert DANNON, vice-président du Conseil pastoral paroissial de la paroisse St Joseph d’Alaga