mardi 12 décembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 5 décembre 2017
C’est au sanctuaire marial à Dassa que la (...)

mercredi 29 novembre 2017
« Rendez grâce au Seigneur, éternel est son (...)

mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > QUI SONT LES CARDINA

QUI SONT LES CARDINAUX ?

Le nombre de cardinaux a beaucoup varié au cours des siècles : une trentaine aux premiers siècles de la chrétienté, quelquefois moins de dix au Moyen Âge, avant que Sixte Quint ne limite leur nombre à 70. Une limite qui perdurera jusqu’à Jean XXIII dont les efforts d’internationalisation du Sacré Collège feront « exploser » le nombre de cardinaux, poussant son successeur à limiter le nombre d’électeurs (moins de 80 ans) à 120. Avec les six cardinaux que Benoît XVI doit créer ce samedi 24 novembre, le nombre de cardinaux atteindra 211 : un record dans l’histoire de l’Église.

En raison du fait que les premiers cardinaux provenaient du clergé romain, les Italiens ont longtemps été majoritaires dans le Sacré Collège. Seuls les Français ont pu parfois les concurrencer : ainsi, si on comptait 80 % d’Italiens contre 12 % de Français aux XIIe-XIVe siècles, cette proportion s’inverse pendant la papauté d’Avignon (85 % de Français contre 10 % d’Italiens).

Le retour de la papauté à Rome signera une longue domination des cardinaux italiens qui ne commencera à s’estomper qu’au XIXe et XXe siècles. Ainsi, en 1800, on ne compte que cinq cardinaux étrangers dans le conclave qui élit Pie VII mais ils sont déjà 25 en 1878 pour l’élection de Léon XIII. Le premier cardinal américain est nommé en 1875, suivi dix ans plus tard par le premier Océanien. Mais il faut attendre 1905 pour voir un cardinal latino-américain, 1946 pour un Asiatique, 1960 pour un Africain…

Aujourd’hui encore, le Sacré Collège reste dominé par les Européens qui représentent 55 % des cardinaux (51 % des électeurs, les Italiens représentant encore presque la moitié d’entre eux, voir infographie).

NICOLAS SENÈZE

D’OÙ VIENNENT LES CARDINAUX ?

QUEL EST LE RÔLE DES CARDINAUX ?