lundi 21 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Rentrée pastorale

Rentrée pastorale dans le Diocèse de Porto-Novo

Le Diocèse de Porto-Novo a fait sa rentrée pastorale les 13 et 14 Octobre 2014 au Centre Pastoral St Charles Lwanga de Ouando. Cette rentrée, dirigée par l’Administrateur apostolique, Mgr Jean-Benoît GNAMBODE, a connu la participation des agents pastoraux exerçant dans le Diocèse : prêtres, religieux et religieuses, laïcs engagés.

Dans la journée du 13, après avoir remercié respectivement les Pères revenus des études ou des missions, les nouveaux Curés et les nouveaux Curés Doyens installés, les religieux et religieuses et le nouveau Directeur national de la Caritas, l’Administrateur a développé le thème de l’année pastorale intitulé : Famille et Vie Consacrée au service de la charité du Christ, en s’inscrivant dans la ligne du Synode sur la Famille et du Saint Père, le Pape François, qui a voulu que l’année 2015 soit entièrement consacrée à la Vie religieuse.

Nous retenons que la Famille, partie intégrante du dessein d’amour de Dieu, est le Sanctuaire de la vie, le lieu qui accueille la vie et la développe, le lieu de la culture de la vie. La vie consacrée quant à elle est un mystère et un don de Dieu. Vouloir donc appartenir au Christ dans la consécration sacerdotale ou religieuse exige un « laisser le Christ vivre en soi » comme Saint Paul l’a expérimenté lui-même. Ainsi la question de la vie consacrée devient-elle une question du salut.

Des orientations sont proposées pour la réussite de l’année : Mettre un accent particulier sur la Vocation en instaurant le groupe des Aspirants et Aspirantes ; insister sur la pastorale sociale du Mariage et de la Famille en instituant sur toutes les paroisses l’Action Catholique de la Famille(ACF), et en orientant les fidèles vers l’Ecole des Couples.

C’est vers la Vierge Marie, le modèle de tout consacré, l’Epouse fidèle de Joseph, que l’Administrateur propose à ses agents de tourner leurs regards. La journée a également connu l’exposé de Mr René SEGBENOU, sociologue et Président de JINUKUN, sur le thème : Proposition pour un autre développement. L’éclairage est ici fait sur l’état actuel du développement dans notre pays, et un accent mis sur les pistes pour sortir de la situation actuelle et la construction des actions de Recherche-Action-Formation sur le nouveau socle des valeurs, « l’homme nouveau » étant le moteur et le promoteur. La journée du Mardi 14 quant à elle a connu l’exposé de la Sœur Annick SOUNOUVOU, de la Communauté des Sœurs de l’Amour Rédempteur de Christ (SARC) et docteur en Droit, sur l’Encyclique Mutuae Relationes. La sœur a axé sa conférence sur deux points fondamentaux : La dimension de la vie consacrée comme apostolat, et les œuvres des instituts de vie religieuse avec leurs exigences vis-à-vis de l’Eglise locale.

Dans la ligne des propositions faites pour l’épanouissement des uns et des autres, la meilleure connaissance des instituts religieux, la reconnaissance de l’apport des personnes consacrées à leur église, l’établissement des Conventions écrites entre l’Ordinaire du lieu et l’Institut, la création d’une journée de fraternité entre Prêtres séculiers et Personnes consacrées s’avèrent nécessaires et indispensables.

Au cours de ces deux journées, des travaux en carrefours, et par doyenné ont aussi occupés une place importante ; travaux en carrefours suivis des remontées en plénière qui ont enrichis les uns et les autres.

Ainsi donc, au soir du 14 octobre, les agents pastoraux disposant des grandes orientations pastorales, vont investir le diocèse désormais subdivisé en 16 doyennés, en 74 paroisses et riche de plusieurs institutions, aumôneries et autres.

Père Grégoire OLAAFA

Curé de la Paroisse St Michel de Tatonnonkon