dimanche 20 mai 2018



A c t u a l i t é s
mardi 15 mai 2018
Réunis autour de son Excellence Mgr Aristide (...)

mardi 24 avril 2018
"Tous unis ! Tous frères ! Toutes unies ! (...)

vendredi 6 avril 2018
« Gaudete et exsultate », « Réjouissez-vous et (...)

mercredi 28 mars 2018
Si la fête de Pâques a un sens religieux pour (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > SŒUR CLAUDINE ENIAYEH

SŒUR CLAUDINE ENIAYEHOU : VINGT ANS DE PROFESSION RELIGIEUSE

« Dans le silence et la paix du soir, je viens Seigneur te chanter Merci » Ainsi pourrions-nous paraphraser le cantique bien connu pour traduire l’ambiance d’action de grâce de la Sœur Claudine ENIAYEHOU en ce jeudi 24 novembre 2011. En effet, dans la discrétion de la chapelle de la maison des sœurs de la Providence de Gap de Dangbo, c’est au cours d’une messe vespérale présidée par le Père curé de la paroisse de Dangbo, Patrick GNIVO, assisté de son vicaire, que la Sœur a exprimé sa gratitude au Seigneur pour ses vingt années de profession religieuse.

Le 24 novembre 1991 dans leur noviciat à N’Dali, elles étaient quatre jeunes filles à renoncer au monde pour une consécration sans partage au Seigneur : Célestine TEVOEDJRE et Eusébie BOGNINOU, Monique ONI, et celle qui nous rassemble.

Aujourd’hui, c’est à Dangbo, entourée de ses consœurs de la communauté, que la Sœur Claudine célèbre ses noces de porcelaine de profession religieuse au cours d’une belle liturgie simple et priante, gaiment animée par les trente-trois filles du centre ménager et les treize écolières internes.

A la fin de la messe les filles ont laissé déborder leur allégresse au point où les sœurs n’ont pas résisté à esquisser quelques pas de danse avec elles.

P. Aurel AVOCETIEN