dimanche 23 avril 2017

COMMUNIQUE :

Pour redynamiser l’évangélisation des enfants par les enfants sur nos différentes paroisses, son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, invite tous les mouvements d’enfants (MADEB, CHORALE DES ENFANTS, SAMUEL, ADS, SAINT ENFANT JESUS, SCOUT ENFANT, LECTEUR JUNIOR, LEGION DE MARIE JUNIOR etc…) à la 8ème édition des Journées Diocésaines de l’Enfance Missionnaire, les 27 et 28 Décembre 2016 sur la paroisse Saint Vincent de Tchaada.

Pour la réussite desdites journées et pour la participation massive de vos enfants, nous comptons, chers parents et chers Pères, sur votre aide et votre sensibilisation.

Le Coordonnateur diocésain de l’EM, Abbé Georges GAYET

Programme des dites journées

50 ans de la paroisse Sacré-Coeur :

En cette année Sainte de la Miséricorde, va se célébrer le jubilé d’or (50 ans) de création de la paroisse SACRE-CŒUR de Ouenlinda (Porto-Novo). A cet effet une grand-messe se célébrera le dimanche 05 Juin 2016 à 10H00, en la dite église. Elle sera présidée par son excellence, Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo.

Le reste du programme des manifestations

Concert de la Ressurection : 2016 :

Sous le parrainage de son Excellence Mgr Aristide GONSALLO, évêque de Porto-Novo, l’Aumônerie diocésaine des chorales des jeunes et la Coordination des chorales des jeunes de Porto-Novo

vous invitent à la 6ème édition du CONCERT DE LA RÉSURRECTION.

- Date : dimanches de Pâques, 27 mars 2016
- Heure : 16H00
- Lieu : Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo
- Entrée : libre et gratuite

Ce sont plus d’une quinzaine de chorales qui se succèderont.

MERCI DE LES SOUTENIR



A c t u a l i t é s
mardi 18 avril 2017
« Le Seigneur est vraiment ressuscité, comme il (...)

mercredi 5 avril 2017
" Le Puissant fit pour moi des merveilles" (...)

mercredi 5 avril 2017
« Je désire … que les familles aient l’occasion (...)

mercredi 22 mars 2017
La ville de Natitingou a abrité, les 11 et 12 (...)


En vrac !
mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, L’annonce à Zacharie (...)

mardi 20 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, Fils et filles (...)

jeudi 15 décembre 2016
Émerveillement pour tout ce que Dieu accomplit (...)

vendredi 9 décembre 2016
Frères et sœurs en Christ, En ce temps de (...)

mercredi 7 décembre 2016
Ni hypocrites ni rigides, ayant le sens de la (...)

dimanche 20 novembre 2016
Le passage de l’Évangile que nous venons (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Sacrement de confirm

Sacrement de confirmation à la paroisse de YOKO

Installé le 19 décembre 2015 sur le siège du diocèse de Porto-Novo, autrefois administré par le révérendissime Père Jean Benoît GNAMBODE, Monseigneur Aristide GONZALLO continue de poser ses premiers pas d’évêque. Cette fois-ci, c’est la consigne du Ressuscité qu’il suivit ; consigne qui invitait les apôtres à porter la Bonne Nouvelle jusqu’aux extrémités les plus insoupçonnées de la terre. Ainsi, après la veillée pascale en la cathédrale de Porto-Novo, la paroisse saint Joseph de Yoko, bientôt vieille de cinq ans et située dans le plateau de l’Ouémé, eut la joie d’accueillir Monseigneur pour la confirmation de 19 catéchumènes. C’était le samedi 02 Avril 2016, septième jour dans l’octave de Pâques. Nous vous proposons ici quelques moments forts de la célébration.

Avant tout propos, nous nous en voudrions de ne pas mentionner la ponctualité de Monseigneur qui depuis son arrivée à Porto-Novo, ne manque pas de rassurer le peuple dont il a la charge. La célébration de ce jour prévue pour dix heures ne décala d’aucune minute. A cette heure précise, la procession d’entrée se mit en branle, et le peuple tout recueilli fut engagé pour les deux parties constitutives de la liturgie romaine, avec la touche particulière de ce jour : la liturgie du sacrement de la confirmation. La lecture, tirée du livre des actes des apôtres (Ac4, 13-21), relatait la mésaventure des apôtres avec les chefs du peuple, les anciens et les scribes. En fait, ces autorités du peuple, inquiétés par le témoignage des onze au sujet du Ressuscité, leur avaient interdit de continuer à répandre quelque enseignement que ce soit au sujet de Jésus. Mais Pierre qui était aux premières heures dans l’exercice de sa charge répondit au nom de ses paires : ‘’il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons entendu’’. Dans l’Evangile, il s’agissait de Jésus qui, apparu au onze, leur reprochait d’entretenir une foi encore hésitante et chancelante, malgré les divers témoignages sur la résurrection.

A la faveur de ces textes, Monseigneur, dans son homélie, donna aux fidèles de la paroisse de Yoko, des enseignements assez consistants pour l’entretien de leur foi. En clair, il s’agit pour cette portion du peuple de Dieu, de ne pas résister à la motion de l’Esprit-Saint qui les invite à un témoignage de foi en Jésus crucifié et vraiment ressuscité. Toutefois, cette foi, don de Dieu reçu par l’homme, ne trouvera son expression authentique que dans la traversée victorieuse des embûches autorisées par le Seigneur Lui-même dans leur vie. Il faudra donc être assez fort en prenant appui sur Dieu qui par les sept dons de son Esprit ne cesse de venir au secours du chrétien. C’est justement à ce propos que Monseigneur fit rappeler par l’un des confirmands, les dons de l’Esprit-Saint, les invitant ainsi à prendre conscience des armes dont ils seront désormais munis pour vaincre le mal sous toutes ses formes et annoncer à toutes les nations la Bonne Nouvelle de Jésus ressuscité. Cette homélie riche d’enseignements pieusement écoutés par les fidèles, fit place à la liturgie du sacrement de la confirmation.

Visiblement, c’était un instant tant attendu par les confirmands. Ils avaient une attitude extérieure de foi qui ne laissaitplaner aucun doute sur la ferveur que couvait leur âme en ce moment unique et gracieusement offert par le Seigneur pour la croissance de leur vie de chrétien. L’onction du Saint Chrême, matière du sacrement de la confirmation, et l’imposition des mains se firent dans de bonnes dispositions liturgiques et avec toute la beauté qu’exigent les sacrements de l’Eglise. Tout ceci mit au cœur des fidèles, un profond sentiment de reconnaissance qu’ils ne purent réprimer. Ainsi, après la liturgie eucharistique, tous éclatèrent en une action de grâce spontanément nourrie par chants, battements de mains et pas de danse allants, propre du milieu nago. La célébration prit fin avec de fortes expressions de reconnaissance au Seigneur pour ses merveilles. Mais la bénédiction de Monseigneur n’était qu’un point d’orgue à toute la joie et la foi vécues au cours de cette belle Eucharistie ; car une foi dans la cours, plusieurs continuaient à louer le Seigneur.

En définitive, cette messe de confirmation célébrée en pleine octave de Pâques aura été, aussi bien pour les fidèles de Yoko que pour Monseigneur Lui-même, une occasion d’abondantes grâces. Puisse le Seigneur Lui-même donner à ces chrétiens nouvellement confirmés dans leur foi, la grâce d’être pour Monseigneur Aristide GONZALLO, de véritables premiers nés dans le cœur desquels brûlent pour toujours la flamme du témoignage en faveur du Christ ressuscité et vivant à jamais.

Abbé Gédraque AOULOU,

Grand séminaire Monseigneur Louis PARISOT de Tchanvédji