mardi 19 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > Samedi Saint

Samedi Saint

SAMEDI SAINT :

Thème du jour : Marie, Mère de miséricorde

Méditation : Savais-tu, Marie, savais-tu lorsque tu as dit ’’oui’’, savais-tu que cela finirait ainsi ? Savais-tu que ce oui devant l’inconnu, savais-tu que tu aurais à le redire souvent ? Savais-tu qu’un glaive de douleur transpercerait ton cœur ? Il t’a fallu dire oui lorsqu’Il a quitté la maison en te laissant seule. Il t’a fallu supporter tout le mal qu’on disait de Lui. Tu as sans doute assisté à toutes ces querelles avec les pharisiens et tu L’as vu monter à Jérusalem où Il devait mourir. Savais-tu, Marie, savais-tu qu’un jour ces paroles déchireraient ton cœur : ’’Il mérite la mort !’’ Et tu L’as suivi pas à pas. Il avait une poutre sur le dos, il grimpait le mont Calvaire. Tu L’as vu fixé au gibet de la Croix, entre deux malfaiteurs. Et la foule ricanait. Et les soldats L’insultaient. Toi, tu ne Le quittais pas des yeux. Tu as senti son dernier souffle, tu as reçu son dernier soupir. Savais-tu, Marie, savais-tu que l’Enfant que tu portais sur tes genoux, savais-tu que cet Enfant que tu allaitais, savais-tu qu’un jour Il reposerait mort sur tes genoux ? Pouvais-tu savoir qu’une énorme pierre roulerait entre toi et Lui et qu’elle se refermerait sur la mort ? Et il t’a fallu encore dire oui. Chante, Marie, chante ! Chante à mon cœur la joie qui t’envahit. Il est Vivant, ton Fils pour toujours ! Chante, Marie, chante la joie de ton oui qui, chaque jour, désormais retentit. Chante, Marie, chante l’Amour que Dieu a mis dans ton cœur et dis-moi ton secret. Apprends-moi à dire oui dans la nuit et le doute. Rappelle-moi que, plus forte que la souffrance et la mort, la vie jaillira. Redis-moi que de oui en oui Dieu toujours plus loin m’appelle et qu’Il me fait marcher sur le chemin de l’Amour où souvent la souffrance à la joie est mêlée. Charles Delhez

Suggestion  : Préparer la veillée pascale en lisant ces textes de la liturgie.

VEILLÉE PASCALE
- 1ère lecture : (Gn 1, 1 – 2, 2)
- 1ère lecture : (Gn 1, 1.26-31a)
- Psaume : Ps 103 (104), 1-2a, 5-6, 10.12, 13-14ab, 24.35c
- Psaume : Ps 32 (33), 4-5, 6-7, 12-13, 20.22
- 2ème lecture : Sacrifice et délivrance d’Isaac, le fils bien-aimé (Gn 22, 1-18)
- Psaume : Ps 15 (16), 5.8, 9-10, 11
- 3ème lecture : (Ex 14, 15 – 15, 1a)
- Cantique : Ex 15, 1b, 2, 3-4, 5-6, 17-18
- 4ème lecture (Is 54, 5-14)
- Psaume : Ps 29 (30), 3-4, 5-6ab, 6cd.12, 13

Neuvaine à la Divine Miséricorde