dimanche 24 septembre 2017



A c t u a l i t é s
jeudi 7 septembre 2017
Le rêve devient une réalité. Les 270 prêtres de (...)

mardi 22 août 2017
Le mardi 22 août 2017, en la mémoire de la (...)

mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > DOUBLE JUBILE > Samedi de la 5ème

Samedi de la 5ème Semaine de Carême : Saint Joseph

SAMEDI V : St Joseph (fête)

Textes du jour :
- 1ère lecture : 2 S 7, 4-5a.12-14a.16
- Psaume : 88, 2-3.4-5.27 et 29
- 2ème lecture : Rm 4, 13.16-18.22
- Évangile : Mt 1, 16.18-21.24a ou Lc 2, 41-51a

Thème du jour : Joseph un homme au cœur de Dieu.

Parole du jour : Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son Père. Lc 1,32

Méditation  : « Le silence dont Joseph s’enveloppe, son existence dans l’ombre du père céleste, sa mission de voiler pour un temps la virginité de Marie et la divinité de Jésus, tout a contribué à estomper le relief de sa personnalité. Il y a plus grave, les rêveries des apocryphes l’on complètement déformé. Il en résulte que nombre de gens considèrent Joseph comme « un brave homme », un peu simple, utilisé par Dieu pour les besoins de la cause.C’est un simple écran de protection, le factotum, l’homme de peine qui travaille pour les autres.

La réalité est tout autre. Joseph est le descendant de David ;il en a la délicatesse de sentiment et l’aristocratie du cœur. L’ange l’a salué « fils de David » comme il a salué Marie « pleine de grâce ». Le messager de Dieu donne à chacun le titre qui convient. Joseph a toujours deviné, au moment présent, le dessein de Dieu sur lui et sa famille.il est le serviteur de l’Esprit.

Joseph, sans aucun doute, avait hérité des vertus de sa race : courage, générosité, un je ne sais quoi de fier et de solitaire qui complète la grandeur de son âme. Le cœur du roi « ivre de Dieu » s’est retrouvé, et développé en son descendant. Le chef que Dieu donna à Marie et à Jésus avait une grande stature d’âme ; son silence est plein de grandeur. Joseph est un grand inspiré, un grand mystique. Comme tous les mystiques, il est le seul, sa bouche est close sur de magnifiques secrets. Ce silence était adoration de l’hôte intime de son cœur ; cette habitation divine dans le cœur de Joseph était plus mystérieuse encore que la naissance d’un Dieu dans son foyer . »

Pensée :Prière à saint Joseph pour une famille éprouvée .

Bienheureux Joseph, porte ton regard sur la famille (…), éprouvé par l’adversité. Aide-la à surmonter cette épreuve, que ce malheur serve à la purification de ses membres, en favorisant la prise de conscience de leurs faiblesses et la détermination de s’en affranchir. Qu’elle soit désormais « attentive à la parole de Dieu et elle trouvera le bonheur »(Pr 16,20).

Écoute ma supplication, Bienheureux Joseph ; ton intercession est puissante auprès du Seigneur. Souviens-toi des épreuves qui se sont abattus sur la Sainte Famille et que vous avez surmonté grâce à l’amour qui t’uni à Jésus et à Marie, ainsi qu’à votre foi inébranlable. Prends en main le sort de cette famille, par Jésus-Christ, Notre Seigneur, qui règne avec le père et le Saint Esprit. Amen