jeudi 19 avril 2018



A c t u a l i t é s
vendredi 6 avril 2018
« Gaudete et exsultate », « Réjouissez-vous et (...)

mercredi 28 mars 2018
Si la fête de Pâques a un sens religieux pour (...)

mercredi 28 mars 2018
Nos seigneurs Aristide GONSALLO et Roger (...)

vendredi 23 mars 2018
« Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > Solennité du Christ

Solennité du Christ Roi à Mededjonou

Comme différentes autres paroisses et communautés, du diocèse et d’ailleurs, les fidèles de la paroisse Notre-Dame de l’Immaculée Conception de Mededjonou ont célébré la solennité du Christ Roi ce 24 novembre. Mais ils y ont ajouté leurs notes particulières pour l’agrémenter et rendre ainsi au Roi des rois honneur gloire et louange.

Ainsi, dans une ambiance hautement festive, celui que l’univers ne peut ni contenir ni porté a accepté d’être renfermé dans l’ostensoir et porté à tour de rôle par les deux prêtres de la paroisse : les abbés Grégoire Toglobesse (curé) et Ursule Aholou (vicaire), pendant que la foule immenses des fidèles catholiques et même ceux d’autres confessions le louaient, l’exaltaient, le magnifiaient et l’adoraient au son de moult instruments modernes et traditionnels.

Qu’il triomphe, qu’il règne à jamais dans nos coeurs et dans nos vies et qu’un jour dans l’ambiance du ciel, nous soyons associés à la cohorte des anges et archanges, des principautés et dominations pour le louer éternellement !

Bonne Fête à toutes et à tous !

Abbé Ursule Aholou,

vicaire à Médédjonou