jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > UN EVEQUE TRES (...)

UN EVEQUE TRES DEVOT

« Mgr René-Marie Ehouzou, un évêque dynamique et très dévot »

La nouvelle de la mort de son Excellence Mgr René-Marie Ehouzou, telle une trainée de poudre, s’est répandue parmi les évêques africains réunis à Rome dans le cadre du synode pour la nouvelle évangélisation. Aussi n’ont-ils pas hésité un instant à se rassembler le samedi 20 octobre pour célébrer à son intention une messe solennelle dans la crypte de la Basilique saint Pierre, lieu hautement symbolique pour l’Eglise catholique mais aussi pour l’illustre disparu. En effet, 9 ans plutôt, dans la même Basilique Saint Pierre, Mgr Ehouzou recevait l’ordination épiscopale des mains du Bienheureux pape Jean-Paul II. C’était le 06 janvier 2003.

Il était 16h 00 (heure de Rome), quand s’ébranla la procession constituée d’une cinquantaine de prêtres et d’évêques ; on pouvait noter du Bénin Mgr Clet Fèliho et Mgr Barthélémy Adoukonou, le Nonce Apostolique près le Bénin, Mgr Michael Blume. La célébration a été présidée par le cardinal Francis Arinze du Nigéria, entouré de leurs Éminences Robert Cardinal Sarah (Guinée) et Peter cardinal Turkson (Ghana). Dans son homélie, le prélat a retracé la vie de l’illustre disparu et beaucoup apprécié sa simplicité, sa capacité de relations avec tous avant d’ajouter ce qui suit :

« (…) Evêque dynamique et très dévot, il a porté avec beaucoup de patience la souffrance des derniers jours, des derniers mois. Il a beaucoup fait pour l’Eglise mais nous ne saurions oublier la coordination de l’organisation de la récente visite du pape au Bénin. (…) N’oublions pas que notre vie sur cette terre, quel que soit notre âge, a un sens. Nous sommes en pèlerinage vers le ciel où se trouve notre vraie demeure. »

Cette messe très recueillie a été animée par la Fraternité béninoise de Rome et a pris fin sur les mots de remerciement de Mgr Adoukonou à l’endroit de tous les participants. A la sortie, quelques participants n’ont pas hésité à exprimer leur souvenir :

« On s’est rencontré plusieurs fois au cours des réunions à Cotonou ou ailleurs mais surtout ici à Rome. J’ai toujours admiré sa simplicité. Il nourrissait un grand intérêt pour la communication et je n’ai pas hésité à l’appuyer en ce sens du lieu où je travaille.(…) Il n’est pas mort, ses projets ne sont pas morts. Il vit désormais au sein du Père. Qu’il veille sur tout ce qu’il a mis en route. » Père Janvier Yaméogo, Diocèse de Koudougou au Burkina-Faso, du Conseil pontifical pour les communications sociales.

« Je rends grâce à Dieu de l’avoir connu. J’ai été particulièrement touché par sa dévotion. Il a fait de grandes études sans perdre l’humilité qui le rend proche de tous… » M. Nicolas Assègbèdè, diocèse d’Abomey, vivant à Rome.

« Je l’ai connu curé de la cathédrale de Cotonou. J’ai toujours vu en lui un homme simple, toujours souriant et accueillant. C’est un grand homme tant par la taille que par le cœur. Nous continuerons de prier pour le repos de son âme. Père Fiacre Gambadatoun, archidiocèse de Cotonou, Biblicum de Rome.

C’est sur ces notes de témoignages et de souvenirs que prit fin cette rencontre eucharistique en suffrage pour le repos de l’âme de Mgr René-Marie Ehouzou. Les yeux sont désormais tournés vers le Bénin et surtout Porto-Novo, son diocèse où auront lieu ses obsèques le samedi 27 octobre 2012.

P. Eric Oloudé OKPEITCHA Diocèse de Porto-Novo