jeudi 23 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
mercredi 22 novembre 2017
Dans l’eucharistie, le Christ « communique » (...)

vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > UNE NOUVELLE PENTECÔ

UNE NOUVELLE PENTECÔTE POUR LE PRESBYTERIUM DE PORTO-NOVO

Les prêtres du diocèse de Porto-Novo avec leur Évêque son Excellence Mgr rené-Marie EHOZOU ont vécu une journée de récollection à Ouando ce jour 7 juin 2011 afin de préparer les cœurs aux dons de l’Esprit saint.

Il est juste et bon de créer les conditions intérieures et spirituelles nécessaires pour préparer les cœurs aux dons de l’Esprit de Dieu, Esprit de vérité qui procède de Père, l’Esprit ferme, l’Esprit qui dirige.

Le presbyterium du diocèse de Porto-Novo s’est créé ces conditions ce mardi 7 juin 2011 au centre pastorale de Ouando par une recollection prêchée par le Père Christian DOSSOU, Curé Doyen du doyenné d’Adjarra.

En abordant le thème proposé : « Prêtres de Jésus-Christ renouvelés dans l’Esprit Saint pour une nouvelle Pentecôte » le prédicateur, dune part, a reprécisé l’identité ontologique du Prêtre : un alter Christus, parce que c’est tout l’être humain du prêtre qui se trouve investi par Jésus-Christ, par la perfection de son être. Et la conséquence est claire : si le prêtre est un "Alter Christus", cela signifie qu’il devra se montrer à la suite du Christ, un "Alter homo perfectus" (un autre homme parfait). Après tout, le Prêtre est un homme consacré, c’est-à-dire investi de la force du Saint Esprit depuis le Baptême, la Confirmation et l’Ordination afin de continuer l’œuvre de rédemption sur la terre.

Partant de cette identité, Il a montré, d’autre part, que le prêtre doit retourner aux sources pour vivre une nouvelle pentecôte pour sa sanctification et celle des fidèles dont il a la charge ; car comme le dit le jeune prêtre Saint Grégoire de Nazianze, "Il faut commencer par se purifier avant de purifier les autres : Il faut être instruit pour pouvoir instruire ; il faut devenir lumière pour éclairer, s’approcher de Dieu pour rapprocher les autres, être sanctifié pour sanctifier, conduire par la main et conseiller avec intelligence…". Cette sanctification n’est pas définitivement acquise une fois pour de bon. Il faut l’entretenir et l’aménager par une vie de prière constante. D’ailleurs, le prêtre est le fruit de la prière des autres, et il est aussi ordonné pour prier pour les autres. Oui, la mission du prêtre est de prier comme le propre de la lumière est d’éclairer (Paul VI). Ne soyons pas des prêtres hommes de science, mais soyons réellement des Yèhwenon : hommes de prière, en communion parfaite avec l’Esprit de Dieu, Esprit de vérité qui procède de Père, l’Esprit ferme, l’Esprit qui dirige. Il nous faut prendre conscience de notre identité à la suite du Christ, et dans le monde.

  1. Prêtre, comment renouvelles-tu ta vie de prière avec le Père, par le Christ, dans l’Esprit ?
  1. Prêtre, comment ravives-tu ta foi, et comment la nourris-tu chaque jour ?
  1. Prêtre, comment aimes-tu davantage en pensée, en parole et en action ?

Dans un cœur à cœur profond au cours de l’Eucharistie et dans un face à face sincère pendant l’adoration, les pères ont présentés à Jésus leur débilité et ont promis de restaurer leur identité afin de rendre un bon témoignage à Celui qu’il célèbre chaque jour en songeant à ce qu’ils disent chaque jour à l’autel : ceci est mon corps, ceci est mon sang. O mon Dieu, faites que les prêtres emportent de la messe d’aujourd’hui la soif de la messe de demain. Et que pleins eux-mêmes des dons reçus, ils aient la grâce de les communiquer largement aux autres. Amen

Père Georges Willibrord GAYET, Vicaire à Saint Pierre et Saint Paul