lundi 21 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Notre Eglise > 110 Mgr Aristide > Une nomination (...)

Une nomination d’Evêque au coeur d’une installation de curé de Paroisse.

Sacré Cœur de Porto Novo : Une nomination d’Evêque au cœur d’une installation de Curé de la Paroisse de Sacré Coeur de Porto Novo.

Il sonnait 10h ce samedi 24 Octobre 2O15 lorsque la grande foule de clercs et de laïcs faisait vibrer les voûtes de l’imposante Eglise du Sacré Cœur de Ouilinda, où devaient se dérouler les cérémonies d’installation de son nouveau curé en la personne du révérend Père Epiphane OKOU ; précédemment curé de la paroisse Saint Martin de Hounsa. La messe a été présidée par le Révérendissime père Jean Benoît GNAMBODE, Administrateur Apostolique du diocèse. Conformément au rituel d’installation et aux normes liturgiques, les cérémonies se sont déroulées harmonieusement et pieusement avec la participation, on ne peut plus active des chantres, servants, et marguillers en passant bien sûr par les fidèles qui vivaient avec les Prêtres concélébrants cette célébration de façon toute particulière. Et pour cause !

Après le prône de Mgr l’Administrateur, qui encensa les mérites du nouveau curé et l’exhorta à l’exercice parfait de ses trois fonctions (enseignement, sanctification et gouvernement) dans un esprit de Miséricorde et de Communion avec ses ouailles, un calme d’attente se fit et Mgr Brian UDAIGWE, nonce apostolique pres le Benin et le Togo, fit son entrée dans l’Eglise et se rendit à l’ambon. Nous l’aurions dit plus tôt : le peuple de Dieu et ses pasteurs avaient été non seulement invités pour l’installation mais aussi pour l’annonce d’une nouvelle aussi pectorale qu’il eut fallu nous rassembler au sein du cœur de Jésus–Christ pour nous la porter. Dans la plus grande synchronisation temporelle, alors qu’il sonnait 11h au Benin et 12h à Rome, le Nonce Apostolique près le Bénin, lu in extenso la lettre de nomination qui fit du Père Aristide GONSALLO, le 5ème Evêque du Diocèse de Porto Novo. Sous les acclamations et le cantique du Jubilato Deo, l’émissaire du pape se retira pour laisser continuer la messe dans sa liturgie Eucharistique.

La succincte biographie qu’il nous livra hic et nunc sur le nouveau pasteur nous donne de comprendre qu’après son ordination à Parakou en 1992, il fut longtemps professeur au petit séminaire Notre Dame de Fatima de Parakou, puis curé de la paroisse saint Martin de Papanè, suite à ses deux diplômes de doctorats en Théologie pastorale et en Lettres Modernes à l’Université Catholique de Angers (France). Ecce homo ! après une si longue attente on peut bien se permettre de s’exprimer ainsi. Car si pour le trouver il a fallu trois ans, on est en mesure de comparer au Petit Jésus qui fut trouvé par ses parents au Temple après trois jours de recherche. (Cf. Luc 2, 46)

La sainte messe de ce jour prit fin avec les diverses allocutions de Monseigneur Jean Benoît GNAMBODE, du Père Epiphane OKOU qui planta le décor de sa pastorale avec l’exhortation à l’aider dans l’immédiat à changer le toit de l’Eglise en vue de Jubilé d’or de la Paroisse le 25 juin 2016. Et enfin du père Jules Carrel DOSSAH qui nous demandait d’insérer dans la Prière Eucharistique, non seulement le nom de notre évêque nommé, mais également celui de l’administrateur qui continue de gérer les affaires courantes du diocèse jusqu’à l’installation de Monseigneur GONSALLO. Le cœur de Dieu est insondable ; le cœur de Dieu est impénétrable et ce qui en ressort est ineffable.

Béni sois tu Seigneur pour tes pasteurs !

Père Carly DEGBELO.