mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > TOUTE L’ANNEE > AVENT et NOËL > VENEZ DIVIN MESSIE,

VENEZ DIVIN MESSIE, NOUS RENDRE ESPOIR ET NOUS SAUVER...

"Le chant …ouvre le cœur au Saint-Esprit. Dieu descend dans un cœur qui chante et lui donne grâce abondante" nous dit Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

Le temps de l’Avent est un temps de joie, et il est bon d’attendre le Sauveur en chantant.

Ils sont nombreux les hymnes du temps de l’avent. Quelques uns ont traversé les siècles, s’inscrivant ainsi dans les airs traditionnels de l’Avent : le « Venez Divin Messie » en est un.

On trouve aujourd’hui deux versions de ce chant. La première version remonte au XVIe siècle et tire sa mélodie d’un chant populaire. Il a été composé par l’Abbé Pellegrin, s’inspirant de l’Evangile (És 4,14 ; Lc 2,4-14 ; Jn 3,16-18). En voici quelques extraits, écrits en vieux français :

Venez divin Messie

Sauvez nos jours infortunés,

Venez source de Vie

Venez, venez, venez !

Ah ! Descendez, hâtez vos pas ;

Sauvez les hommes du trépas,

Secourez-nous, ne tardez pas.

Dans une peine extrême,

Gémissent nos cœurs affligés.

Venez Bonté Suprême,

Venez, venez, venez !

Dans sa version moderne, les paroles ont été révisées par deux autres prêtres, le Père Aimon-Marie Roguet, dominicain, et le Père Louis Barjon, jésuite, s’appuyant sur les directives de Vatican II. C’est ce chant que nous connaissons maintenant :

Venez divin Messie

Nous rendre espoir et nous sauver !

Vous êtes notre vie !

Venez, venez, venez !

  • À Bethléem, les cieux chantaient,

Que le meilleur de vos bienfait

C’était le don de votre paix.

Le monde la dédaigne :

Partout les cœurs sont divisés !

Qu’arrive votre règne !

Venez, venez, venez !

  • Vous êtes né pour les pécheurs,

Que votre grâce, ô Dieu Sauveur,

Dissipe en nous la nuit, la peur !

Seigneur que votre enfance

Nous fasse vivre en la clarté,

Soyez la délivrance,

Venez, venez, venez !

Il n’y a là que deux strophes mais qui sont une invitation à redécouvrir le chant entier qui mérite d’être médité avec attention. Oui Seigneur, envoyez pour nous sauver, votre divin fils. Nous veillons et attendons votre venue. Nos cœurs ont soif de vous. Venez, venez, venez…

P. Nestor Attomatoun, Communauté de l’Emmanuel