lundi 21 août 2017



A c t u a l i t é s
mercredi 2 août 2017
Après un temps d’hivernage d’environ trois ans (...)

jeudi 20 juillet 2017
Le Collège Catholique Notre Dame de Lourdes de (...)

vendredi 14 juillet 2017
Gangban, arrondissement de la commune d’Adjohoun.

mardi 11 juillet 2017
Les vacances ayant commencé, plusieurs (...)


En vrac !
mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)

lundi 2 janvier 2017
Cher frère, Aujourd’hui, jour des Saints (...)

dimanche 25 décembre 2016
« La grâce de Dieu s’est manifestée pour le (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Actualités > VIGILE de Pentecôte

VIGILE de Pentecôte 2017 dans le diocèse de Porto-Novo

Nous sommes au Ceg d’Agblangandan dans la commune de Sèmè-Kpodji, ce samedi 03 Juin. C’est ce collège qui a été retenu pour abriter la traditionnelle vigile de Pentecôte 2017 dans le diocèse de Porto-Novo.

C’est sous une pluie battante que plus de trois milles (3000) frères et sœurs du Renouveau Charismatique, sympathisants et autres fidèles venus de tous les seize (16) doyennés et 82 paroisses du diocèse ont afflué vers cette localité qui fait frontière avec le diocèse de Cotonou pour se préparer une dernière fois à célébrer la descente de l’Esprit Saint. Après le sacrement de pénitence et de réconciliation vécue intensément par bon nombre de fidèles et pour lequel les prêtres étaient à disposition, il y eut un bon bout de temps consacré à l’enseignement.

« Déliez-le et laissez-le s’en aller ». C’est cette parole tirée de Jean11, 44b qui a servi de thème de cette Vigile. Dans l’enseignement dispensé par le Père Alberto HOUEDANOU (professeur de bible au grand séminaire de Tchanvédji), ce dernier a montré comment Dieu l’ami fidèle de Lazare qui signifie « Dieu se souvient » est aussi notre ami le plus fidèle. Chez les juifs, le quatrième jour après la mort est le début de la putréfaction. C’est ce moment que Jésus a choisi pour ressusciter Lazare expliqua-t-il. Jésus a d’abord attendu la mort de Lazare et son séjour de 4 jours sous terre pour aller manifester la gloire de Dieu à Béthanie. Parfois c’est quand aucun espoir n’est plus permis, quand tout semble irrémédiablement perdu, que Dieu nous manifeste sa force, sa puissance et sa présence à nos côtés et dans nos vies. Ainsi Jésus-Christ se souviendra de chaque fidèle présent quoiqu’en soit sa situation et son état actuel a-t-il poursuivi. Pour cela il suffit de croire comme lui-même l’a dit à Marthe « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? » Jn 11, 40. Il a souligné que ‘’croire’’ signifie remettre sa vie à Jésus-Christ car rien ne peut nous séparer de son amour (Rm 8, 31). Le clou des manifestations fut la messe présidée par le Père Frumence VODOUNNOU, Curé doyen d’Azowlissè ; messe concélébrée par huit autres prêtres. Se basant sur les textes bibliques proclamés au cours de la messe, lors de la liturgie de la Parole (Actes 28, 16-20. 30, 31 et Jn 21, 20-25), le Père Marcel GANDONOU, aumônier diocésain du Renouveau, a fait savoir dans son homélie que nous avons soif de connaître davantage Jésus-Christ et de faire une expérience personnelle avec Lui. C’est la raison pour laquelle il nous a appelés pour étancher notre soif. Nous avons besoin d’actualiser les dons de l’Esprit-Saint qui sommeillent en nous. Pour finir, il ajoute que nous devons nous enivrer du Saint-Esprit à l’image de Saint Paul afin d’évangéliser sans peur. A la fin de la messe, le Saint Sacrement a été exposé suivi d’adoration silencieuse et de la prière d’intercession conduite par les frères Théotime AGBEDE, responsable national du service évangélisation et intercession et Etienne SAGBO, membre du service diocésain de l’évangélisation et intercession de Porto-Novo. Occasion on ne peut plus propice pour que chants, applaudissements, ovations, danses, hourra, bans, jubilations, vivats, acclamations, cris de joie et d’allégresse etc servent à la louer, à bénir et à glorifier le Roi des roi, le Seigneur des seigneurs, Jésus.

L’équipe-presse du RCC du diocèse de Porto-Novo