mardi 21 novembre 2017



A c t u a l i t é s
mardi 21 novembre 2017
Le pape nomme un rapporteur et deux secrétaires

vendredi 3 novembre 2017
Après la rentrée pastorale au plan diocésain, (...)

samedi 21 octobre 2017
Le missionnaire n’est jamais seul et la (...)

lundi 16 octobre 2017
Le weekend des 07 et 08 octobre 2017 restera (...)


En vrac !
vendredi 17 novembre 2017
C’est la seconde catéchèse sur la messe

mardi 17 octobre 2017
Monsieur le Directeur Général, Mesdames et (...)

mercredi 9 août 2017
L’euthanasie est le « meurtre délibéré moralement

vendredi 4 août 2017
Le pape François invite les religions à « prier (...)

mercredi 2 août 2017
Radio Vatican en français salue le 100e (...)

lundi 31 juillet 2017
A l’occasion de la « Journée mondiale de la (...)

lundi 31 juillet 2017
L’engagement de l’Eglise pour la promotion des (...)

mercredi 14 juin 2017
N’aimons pas en paroles, mais par des actes (...)

mardi 21 février 2017
Ils étaient tous au rendez-vous, les mouvements et

jeudi 2 février 2017
Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans les (...)


V a c a n c e s
vendredi 11 juillet 2014
La communauté des sœurs Salésiennes Missionnaires de

jeudi 27 juin 2013
Pour marquer l’Année de la foi, l’aumônerie (...)

Aller à : Accueil du site > Notre Eglise > 110 Mgr Aristide > VŒUX PERPETUELS (...)

VŒUX PERPETUELS DE LA SŒUR EDWIGE MIREILLE CHIDIKOFAN

Le Jeudi 08 Décembre 2016, sur la paroisse Sainte Anne d’Attakè, en la Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge-Marie, a eu lieu la cérémonie des vœux perpétuels de la sœur Edwige Mireille Chidikofan dans l’institut des Salésiennes Missionnaires de Marie Immaculée (SMMI). Commencée aux environs de 9Heures 30mn, la messe a été présidée par Mgr Aristide Gonsallo, entouré d’une quarantaine de prêtres, avec la présence effective de plusieurs autres instituts religieux.

Fruit des 30 ans de présence des SMMI sur la terre béninoise, la sœur Edwige Mireille Chidikofan est la première béninoise à émettre les vœux définitifs dans cet institut.

Au début de son homélie, l’évêque de Porto-Novo a adressé quelques mots à l’assemblée, en goun, l’invitant à prier pour la nouvelle professe perpétuelle afin qu’elle reste fidèle à son engagement définitif à la suite du Christ. Par ailleurs,l’évêque en rafraichissant notre mémoire sur la mariologie, a mis un accent particulier sur la fête de l’Immaculée Conception, en faisant le lien avec le projet de Dieu sur la Vierge-Marie qui continue jusqu’à ce jour. Il a signalé que la Vie Consacrée est le cœur de notre salut, et pour cela, il a invité la nouvelle professe à dire son « oui » définitif à Dieu en imitant la Vierge-Marie. Ce « oui » qui aidera la professe perpétuelle à servir les malades selon le charisme de son fondateur. Le prélat a invité l’heureuse du jour à ne pas avoir peur pour son fiat prononcé à la suite du Christ. Car Marie nous apprends à ne pas avoir peur de l’Esprit Saint. Plus encore, il lui demande de chercher à faire la volonté de Dieu en toute chose et de se perfectionner de jour en jour dans la charité. Par ailleurs, Mgr a essayé d’attirer l’attention de la Sr Edwige sur la pratique des conseils évangéliques à savoir : la chasteté, la pauvreté et l’obéissance. Parlant de la chasteté, Mgr faisait comprendre à Sr Edwige qu’elle consiste à établir une juste relation avec les frères et sœurs en humanité. La pauvreté quant à elle, consiste à revêtir le Christ dans sa pauvreté. Enfin l’obéissance consiste à se mettre à l’écoute du projet de Dieu. Aussi le vœu d’obéissance est un vœu qui rend libre pour la mission à la suite du Christ et qui fera d’elle une vraie religieuse.

Pour achever son homélie, le célébrant a adressé ses salutations à tous ceux et celles qui ont aidés la sœur Edwige dans la réalisation de sa vocation jusqu’à son oui définitif à Dieu.Il n’a pas manqué d’exhorter la nouvelle professe à toujours revenir à la source qu’est l’Eucharistie, pour y puiser des forces afin de mieux servir, sollicitant ses prières pour l’assemblée et plus spécialement pour lui-même son évêque parce qu’il a besoin de ses prières de jeune professe perpétuelle.

La messe a pris fin aux environs de 12 heures, laissant place aux réjouissances fraternelles, dans une ambiance de gaité.

Sœur Judith VIDINHOUEDE, SARC