Méditation du Mercredi 25 Mars 2020

S'engager avec l'Évangile du jour

Texte de l'évangile: Lc 1, 26-38

Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L’ange entra chez elle, et dit: «Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi». Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L’ange lui dit: «Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin».

Marie dit à l’ange: «Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme?». L’ange lui répondit: «Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. Voici, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois. Car rien n’est impossible à Dieu». Marie dit: «Je suis la servante du Seigneur; qu’il me soit fait selon ta parole!». Et l’ange la quitta.

Méditation

L’ irruption divine

Le Christ est entré dans le monde. C’est le moment où le Fils de Dieu s’est fait homme dans le sein de la Vierge Marie qui s’impose aujourd’hui à notre contemplation.

Dieu fait irruption dans la jeune fille de manière inattendue. Et le salut du monde s’est déroulé dans un échange entre l’Ange Gabriel et la jeune fille nommée Marie.

Dieu prend l’initiative en faisant le premier pas. Il se déplace pour demander le OUI de sa création. C’est pourquoi Marie pressent un mystère qui la dépasse. Elle se trouble, elle s’inquiète et s’interroge. Évidemment lorsque l’Homme rencontre Dieu, son cœur est rempli de crainte et de fascination.

Comme on le voit, le OUI de Marie est prononcé dans la pauvreté et dans l’humilité. C’est un mystère de fécondité et de joie où Dieu se donne dans un amour infini à l’humanité. Car si c’est à Marie que Dieu s’adresse c’est nous que Dieu rejoint dans son mystère. Marie n’a fait que donner son consentement au nom de l’humanité.
Désormais, à travers son fiat, un chemin est ouvert pour chacun de nous pour dire Oui à Dieu afin d’entrer dans l’alliance profonde avec Jésus.

Père Constantin BOKO

 

 

Résolution

Retrouver le chemin de la grâce en disant aujourd’hui un oui sur un effort à faire dans sa vie

Laissez un commentaire